April 9, 2019 / 12:14 PM / in 5 months

La France prudente après la décision américaine sur l'Iran

La France a appelé mardi à éviter "toute escalade" au lendemain de la décision américaine d'inscrire les Gardiens de la Révolution islamique, une composante de l'armée iranienne (photo), sur leur liste des organisations étrangères terroristes. /Photo d'archives/REUTERS

PARIS (Reuters) - La France a appelé mardi à éviter “toute escalade” au lendemain de la décision américaine d’inscrire les Gardiens de la Révolution islamique, une composante de l’armée iranienne, sur leur liste des organisations étrangères terroristes.

“Nous appelons à éviter toute escalade ou déstabilisation de la région”, a réagi la porte-parole du ministère des Affaires étrangères lors d’un point de presse.

Prié de dire si la France était prête à suivre l’exemple des Etats-Unis, le Quai d’Orsay a souligné que “des individus et entités des Gardiens de la révolution islamique (étaient) sanctionnés par l’Union européenne pour des faits de terrorisme”.

“L’organisation, ainsi que des individus et entités liés à cette organisation, sont également sanctionnés par l’Union européenne depuis 2010 au titre de leur soutien au programme balistique iranien”, a précisé la diplomatie française.

La France a réaffirmé à cette occasion son soutien “intact” à l’accord sur le contrôle du programme nucléaire iranien, signé en 2015 par la République islamique et six grandes puissances - dont les Etats-Unis, qui se sont par la suite retirés.

Lundi, le président américain, Donald Trump, a présenté le Corps des gardiens de la Révolution islamique (CGRI) comme “le principal moyen utilisé par le gouvernement iranien pour conduire et mettre en oeuvre sa campagne terroriste mondiale”.

C’est la première fois que Washington qualifie officiellement d’organisation terroriste une composante d’une armée étrangère.

En réaction, le Conseil suprême de sécurité iranien a désigné les forces militaires américaines comme organisation terroriste, a rapporté la télévision publique iranienne.

Simon Carraud, édité par Yves Clarisse

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below