April 4, 2019 / 10:28 AM / in 5 months

France: Le "grand débat" aura coûté 12 millions d'euros, dit Lecornu

Le "grand débat national" aura coûté 12 millions d'euros, a fait savoir jeudi Sébastien Lecornu, co-animateur de cette concertation inédite que l'exécutif a conçue comme une réponse au malaise exprimé par les "Gilets jaunes". /Photo prise le 2 avril 2019/REUTERS/Philippe Wojazer

PARIS (Reuters) - Le “grand débat national” aura coûté 12 millions d’euros, a fait savoir jeudi Sébastien Lecornu, co-animateur de cette concertation inédite que l’exécutif a conçue comme une réponse au malaise exprimé par les “Gilets jaunes”.

“On va être globalement à 12 millions d’euros, répartis comme suit : 6,2 millions d’euros pour le ministère de la Transition écologique et solidaire, 3,1 millions d’euros pour les services du Premier ministre (...) et 1,7 millions d’euros pour le ministère de l’Economie et des Finances”, a-t-il dit lors d’une audition au Sénat.

“Douze millions d’euros, c’est le coût de la démocratie”, a ajouté le ministre auprès de la ministre de la Cohésion des territoires, qui a mis en regard ce chiffre avec les 250 millions d’euros que coûte une élection présidentielle.

Rythmé notamment par des déplacements d’Emmanuel Macron dans de nombreuses régions de France, le “grand débat” a donné lieu, durant près de trois mois, à 10.000 réunions, 1,4 million de contributions en ligne et 16.000 “cahiers de doléances” déposés dans les mairies.

Simon Carraud, édité par Yves Clarisse

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below