March 29, 2019 / 7:04 AM / in 7 months

Brexit: Des liens étroits avec l'UE possibles, mais pas la priorité, selon le DUP

Un Brexit qui permettrait un alignement plus étroit du Royaume-Uni sur le marché unique de l'Union européenne est une possibilité que le Parti unioniste démocratique (DUP) d'Irlande du Nord envisage, a déclaré Nigel Dodds (photo), le vice-président du parti dont dépend Theresa May pour disposer de la majorité au Parlement. /Photo prise le 15 mars 2019/REUTERS/Henry Nicholls

DUBLIN (Reuters) - Un Brexit qui permettrait un alignement plus étroit du Royaume-Uni sur le marché unique de l’Union européenne est une possibilité que le Parti unioniste démocratique (DUP) d’Irlande du Nord envisage, a déclaré le vice-président du parti dont dépend Theresa May pour disposer de la majorité au Parlement.

“De notre point de vue, l’inquiétude et la priorité pour l’Irlande du Nord ne concernent pas nécessairement la forme du Brexit”, a déclaré Nigel Dodds à l’antenne locale de la BBC.

Le plus important, “peu importe le Brexit que nous avons”, a-t-il poursuivi, sont les questions constitutionnelles et les barrières financières avec le reste du marché du Royaume-Uni.

“Nous voulons protéger cela et allons chercher à avoir un rôle plus important dans la deuxième phase (des négociations) afin d’éviter les problèmes que nous avons rencontrés lors de la première phase”, a ajouté le dirigeant du DUP.

Le DUP, dont les dix élus à la Chambre des communes sont indispensables à la majorité parlementaire du gouvernement de Theresa May, a prévenu rejetterait encore l’accord de Brexit qui sera présenté une troisième fois au Parlement vendredi.

Depuis la publication de l’accord de retrait, à l’automne dernier, le DUP est vent debout contre le “backstop” nord-irlandais, cette clause de dernier recours qui s’appliquera, faute de mieux, pour éviter le rétablissement d’une frontière “physique” entre la république d’Irlande et la province britannique d’Irlande du Nord.

Il y voit une atteinte à la souveraineté et à l’intégrité du Royaume-Uni et un risque sur l’avenir de l’Irlande du Nord face à la république d’Irlande.

“Nous voulons voir le Brexit se produire, mais à condition qu’il s’agisse d’un Brexit qui maintienne l’unité du Royaume-Uni dans son ensemble, c’est la chose la plus importante”, a souligné jeudi la présidente du DUP, Arlene Foster.

Padraic Halpin; Henri-Pierre André et Jean Terzian pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below