March 28, 2019 / 8:33 AM / 5 months ago

Loiseau "hostile" à un nouveau référendum sur le Brexit

L'ex-ministre française des Affaires européennes Nathalie Loiseau s'est déclarée jeudi opposée "à titre personnel" à la tenue d'un nouveau référendum au Royaume-Uni sur le Brexit, une option qui relèverait selon elle d'un "déni de démocratie". /Photo prise le 26 mars 2019/REUTERS/Gonzalo Fuentes

PARIS (Reuters) - L’ex-ministre française des Affaires européennes Nathalie Loiseau s’est déclarée jeudi opposée “à titre personnel” à la tenue d’un nouveau référendum au Royaume-Uni sur le Brexit, une option qui relèverait selon elle d’un “déni de démocratie”.

La confusion demeure sur l’avenir du Brexit tant le sujet divise les parlementaires et le gouvernement britanniques, à quelques semaines de la sortie théorique du Royaume-Uni de l’Union européenne, programmée en théorie le 12 avril, le 22 mai, voire plus tard, selon les scénarios.

“Je suis à titre personnel hostile à un nouveau référendum maintenant parce que je trouve que ça serait un déni de démocratie”, a dit, sur BFM TV, Nathalie Loiseau, qui a quitté mercredi le gouvernement pour conduire la liste de La République en marche et du MoDem aux élections européennes du 26 mai.

“Je pense qu’il faut que les Britanniques sortent”, a-t-elle ajouté.

L’ex-ministre a imputé le “chaos” actuel aux “slogans simplistes” brandis selon elle par les partisans du divorce avec l’UE lors de la campagne qui a précédé le référendum du 23 juin 2016.

Simon Carraud, édité par Henri-Pierre André

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below