March 27, 2019 / 7:27 PM / 6 months ago

L'UE valide une baisse de 37,5% du CO2 auto en 2030

STRASBOURG (Reuters) - Le Parlement européen a donné mercredi son feu vert aux nouveaux objectifs de réduction des émissions de CO2 pour les voitures particulières et les utilitaires légers qui devront baisser respectivement de 37,5% et 31% d’ici 2030 par rapport à leur niveau de 2021.

Le Parlement européen a donné mercredi son feu vert aux nouveaux objectifs de réduction des émissions de CO2 pour les voitures particulières et les utilitaires légers qui devront baisser respectivement de 37,5% et 31% d’ici 2030 par rapport à leur niveau de 2021. /Photo d'archives/REUTERS/Fabrizio Bensch

Un objectif intermédiaire de 15% en 2025 a été fixé pour les deux catégories.

Le pourcentage final retenu est le fruit d’un compromis entre le Conseil européen (les gouvernements), qui avait arrêté sa position à 35% pour ce qui est des véhicules légers (VL), et le Parlement, qui voulait 40%. La Commission européenne proposait pour sa part 30%.

La cible à atteindre s’entend sur la moyenne des émissions de gaz carbonique produites par l’ensemble des véhicules vendus par un constructeur, modèles électriques compris.

Concernant les véhicules à émissions nulles ou faibles (moins de 50 grammes de CO2 par kilomètre), le projet de règlement prévoit qu’ils représentent 35% du parc en 2030 pour les VL et 30% pour les petits utilitaires.

Des pénalités sont prévues pour les constructeurs qui dépassent les seuils fixés.

L’Association des constructeurs européens d’automobiles (ACEA) s’était prononcée pour une baisse des émissions limitée à 20%.

“Le vote du Parlement européen est un vote contre l’industrie européenne. (...) Le chemin qui est pris nous emmène dans l’impasse et ce sera très douloureux”, a déclaré dans une interview au Figaro, début mars, Carlos Tavares, président du groupe PSA et de l’Acea, alors que l’accord entre les deux institutions européennes était déjà connu.

Pour remplir ses engagements pris dans le cadre de l’accord de Paris et tenter de contenir le réchauffement climatique en dessous de 2° par rapport aux temps préindustriels, l’UE s’est engagée à réduire ses émissions de gaz à effet de serre d’au moins 40 % d’ici à 2030.

Or, si l’Europe a réduit ses émissions de 23% depuis 1990, selon la Commission européenne, les émissions dues au transport routier ont augmenté de 20%.

Le Conseil européen doit encore adopter formellement le projet de règlement pour permettre son entrée en vigueur.

Gilbert Reilhac, édité par Yves Clarisse

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below