March 26, 2019 / 1:05 PM / 8 months ago

Des rumeurs provoquent des expéditions anti-Roms en Seine-Saint-Denis

PARIS (Reuters) - Des bandes ont agressé des Roms dans la nuit de lundi à mardi en Seine-Saint-Denis à la suite de rumeurs infondées sur des enlèvements d’enfants à des fins de trafic d’organes ou de prostitution, a-t-on appris auprès de la préfecture de Bobigny.

Selon la préfecture, ces “fake news” circulent depuis le début du week-end dernier, en Seine-Saint-Denis mais aussi dans plusieurs départements voisins.

“Les rumeurs de kidnapping d’enfants avec une camionnette sont totalement infondées. Aucun enlèvement n’est avéré”, a pour sa part déclaré la préfecture de police de Paris sur Twitter. “Ne relayez plus cette fausse information, n’incitez pas à la violence.”

Des incidents ont été signalés à Clichy-sous-Bois, Bobigny et dans plusieurs autres villes de Seine-Saint-Denis.

Selon la préfecture de Bobigny, jointe par Reuters, ce sont notamment des jeunes des cités qui se sont attaqués à des Roms, un phénomène courant dans le département.

Ces incidents ont donné lieu à une vingtaine d’arrestations suivies de gardes à vue, ajoute-t-on de même source.

De source proche de l’enquête, on précise que les services de police “ont reçu de nombreux signalements qui sont analysés avec la plus grande attention”.

Emmanuel Jarry, édité par Yves Clarisse

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below