March 26, 2019 / 5:59 AM / 6 months ago

Les cotes de Macron et Castaner affectées par le 16 mars, selon un sondage

Les niveaux de popularité d'Emmanuel Macron et de Christophe Castaner pâtissent des violences qui ont émaillé la journée d'action des "Gilets jaunes" du 16 mars, selon un sondage Odoxa pour France inter, l'Express et la presse régionale publié mardi. /Photo prise le 19 février 2019/REUTERS/Frédérick Florin

PARIS (Reuters) - Les niveaux de popularité d’Emmanuel Macron et de Christophe Castaner pâtissent des violences qui ont émaillé la journée d’action des “Gilets jaunes” du 16 mars, selon un sondage Odoxa pour France inter, l’Express et la presse régionale publié mardi.

Dans cette enquête réalisée via internet les 20 et 21 mars, la cote du président recule de deux points en mars pour retomber à 30% de bonnes opinions contre 70% de mauvaises.

“La popularité d’Emmanuel Macron était en progression constante depuis trois mois. Il avait même réussi à presque retrouver ses niveaux de l’automne dernier, avant la crise des ‘Gilets jaunes’, commentent les auteurs du sondage. “Malheureusement pour lui, la 18e journée de mobilisation (...) et les dégâts occasionnés durant celle-ci viennent casser cette belle dynamique.”

Le ministre de l’Intérieur, Christophe Castaner, est également sanctionné puisque la proportion de sondés affirmant ressentir à son égard un sentiment de “rejet” grimpe de cinq points, à 46%.

Le sondage a été auprès d’un échantillon représentation de 1.001 Français âgés de 18 ans et plus.

Elizabeth Pineau

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below