March 25, 2019 / 12:28 PM / 5 months ago

Européennes: LaRem reste en tête devant le RN

PARIS (Reuters) - L’alliance La République en marche (LaRem)-MoDem reste en tête des intentions de vote en vue des élections européennes, suivie de près par le Rassemblement national (RN), montre un sondage Ipsos Sopra Steria pour le Cevipof, la Fondation Jean Jaurès et le Monde, publié lundi.

L'alliance La République en marche (LaRem)-MoDem reste en tête des intentions de vote en vue des élections européennes, suivie de près par le Rassemblement national (RN), montre un sondage Ipsos Sopra Steria pour le Cevipof, la Fondation Jean Jaurès et le Monde, publié lundi. /Photo d'archives/REUTERS/Charles Platiau

Cette enquête crédite la liste LaRem-Modem de 23,5% des intentions de vote (en hausse de 0,5 point de pourcentage par rapport au mois dernier) tandis que celle du Rassemblement national en rassemblerait 22% (en hausse d’un point).

Arrivent ensuite Les Républicains (LR), avec 12% des intentions de vote (stable) ; Europe Ecologie-Les Verts et La France Insoumise, toutes deux à 8% et en baisse de 0,5 point.

La liste menée par Raphaël Glucksmann, rassemblant Parti Socialiste et son mouvement Place publique, totalise 6,5% des intentions de vote (en hausse d’un point), celle de Debout la France, 5% (-1,5 point).

La liste de Génération.s, le mouvement de Benoît Hamon, arrive huitième avec 4% des intentions de vote (-1,5%), en dessous du seuil de 5% requis pour siéger au Parlement européen.

En ajoutant l’hypothèse d’une liste “Gilets jaunes” au scrutin européen, créditée de 2,5% des suffrages, LaRem reste stable tandis que la liste RN voit son score reculer, à 21% des intentions de vote.

Plus de deux tiers des sondés (69%) ne souhaitent pas qu’il y ait une liste représentant les “Gilets jaunes” aux élections européennes. Quelques 35% des sondés soutiennent encore le mouvement, 29% y sont opposés et 36% se déclarent neutres.

Par rapport à la première édition de l’enquête, réalisée en février, la participation reste stable, estimée entre 40% et 44% des inscrits.

Moins d’un sondé sur cinq (19%) se dit satisfait de l’action d’Emmanuel Macron (en hausse de quatre points de pourcentage par rapport à février), près de la moitié (47%) se déclarent insatisfaits et 34% affirment n’être “ni satisfaits, ni insatisfaits”.

L’enquête a été réalisée en ligne du 15 au 21 mars auprès de 10.049 personnes inscrites sur les listes électorales.

Tout en faisant état de scores similaires, un sondage BVA-Orange pour Europe 1 et La Tribune réalisé les 20 et 21 mars, relève un resserrement de l’écart entre la liste LaRem-MoDem (24%, -1 point) et celle du RN (21%, +2 points), par rapport à février.

L’enquête note par ailleurs une progression de deux points de la liste LR, une détérioration pour les listes de l’UDI et de Debout La France et fait état d’un certain statu quo à gauche.

Julie Carriat, édité par Yves Clarisse

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below