March 22, 2019 / 12:46 PM / 7 months ago

Le suspect de la fusillade d'Utrecht reconnaît les faits

L'homme accusé d'avoir tué trois personnes lundi dernier dans un tramway à Utrecht, dans le centre des Pays-Bas, a reconnu les faits vendredi devant un juge et affirmé avoir agi seul, rapporte le parquet. /Photo prise le 19 mars 2019/REUTERS/Piroschka van de Wouw

AMSTERDAM (Reuters) - L’homme accusé d’avoir tué trois personnes lundi dernier dans un tramway à Utrecht, dans le centre des Pays-Bas, a reconnu les faits vendredi devant un juge et affirmé avoir agi seul, rapporte le parquet.

Le juge a ordonné le maintien en détention pour deux semaines supplémentaires de cet homme de 37 ans d’origine turque, Gökmen Tanis, qui ne peut communiquer qu’avec son avocat.

Le parquet néerlandais a dit “envisager sérieusement une motivation terroriste” à la fusillade de lundi matin. Le tireur présumé avait été arrêté après sept heures de chasse à l’homme.

Il était déjà connu des services de police pour des affaires de droit commun. Il doit être jugé pour viol à partir de juillet et a été condamné pour détention illégale d’arme (en 2014) et, ce mois-ci, pour vol à l’étalage et cambriolage.

Les trois personnes qui ont péri dans la fusillade sont une jeune femme de 19 ans et deux hommes âgés de 28 et 49 ans. Trois autres personnes, âgées de 20 à 74 ans, ont été grièvement blessées.

Cette fusillade est survenue trois jours après l’attaque de deux mosquées à Christchurch en Nouvelle-Zélande, dans laquelle 50 personnes ont péri.

Bart Meijer et Toby Sterling; Guy Kerivel pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below