March 21, 2019 / 3:20 PM / 7 months ago

Affaire Benalla: Philippe boycotte la séance des questions au Sénat

Le Premier ministre Edouard Philippe a décidé de boycotter les questions au gouvernement au Sénat ce jeudi après le choix de la chambre haute du Parlement de saisir le parquet contre trois proches du président Emmanuel Macron, a-t-on indiqué à Matignon. /Photo d'archives/REUTERS/Eric Feferberg

PARIS (Reuters) - Le Premier ministre Edouard Philippe a décidé de boycotter les questions au gouvernement au Sénat ce jeudi après le choix de la chambre haute du Parlement de saisir le parquet contre trois proches du président Emmanuel Macron, a-t-on indiqué à Matignon.

“Il a décidé de ne pas y aller, il vient de parler avec (le président du Sénat) Gérard Larcher pour en donner les raisons”, a-t-on précisé.

Le bureau du Sénat a choisi de braver l’Elysée en signalant au parquet de Paris les déclarations de trois collaborateurs d’Emmanuel Macron soupçonnés d’avoir maquillé la vérité lors de leurs auditions par la commission d’enquête sur “l’affaire Benalla.

Parmi ces trois proches du chef de l’Etat encore en poste à la présidence, seul le directeur de cabinet, Patrick Strzoda, est directement accusé d’avoir livré un “faux témoignage” à la commission des Lois, qui a enquêté six mois durant sur le rôle exact d’Alexandre Benalla, ex-chargé de mission à l’Elysée.

Michel Rose et Marine Pennetier, édité par Sophie Louet

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below