March 18, 2019 / 10:38 AM / 7 months ago

Pays-Bas: Trois morts dans des tirs à Utrecht, le suspect arrêté

UTRECHT, Pays-Bas (Reuters) - La police néerlandaise a arrêté l’auteur présumé de la fusillade qui a fait trois morts et cinq blessés lundi matin dans un tramway à Utrecht, dans le centre des Pays-Bas.

La police néerlandaise a arrêté l'auteur présumé de la fusillade qui a fait trois morts et cinq blessés lundi matin dans un tramway à Utrecht, dans le centre des Pays-Bas. /Photo prise le 18 mars 2019/REUTERS/Piroschka van de Wouw

“Le principal suspect a été arrêté”, a annoncé la mairie d’Utrecht sur Twitter.

Le suspect a été identifié par la police sous le nom de Gökmen Tanis, un ressortissant turc âgé de 37 ans. Il a été interpellé après plusieurs heures de recherche dans la ville, survolée par des hélicoptères.

Le niveau d’alerte, porté à son maximum dans la région d’Utrecht après les tirs, a été rabaissé d’un cran après l’arrestation.

Les mesures de sécurité ont été renforcées autour du siège du gouvernement, dans les aéroports et autres lieux publics, ainsi que devant les mosquées qui sont restées fermées.

Selon le parquet néerlandais, les mobiles du tireur sont encore flous, mais il pourrait s’agir d’un différend familial, hypothèse également évoquée par l’agence de presse turque Anadolu.

D’après le journal Algemeen Dagblad, le tireur a visé une femme dans le tramway puis a tiré sur les personnes qui tentaient d’intervenir.

La fusillade a eu lieu dans le Kanaleneiland, un quartier résidentiel et habituellement calme où vivent de nombreux immigrés.

Le Premier ministre Mark Rutte a convoqué une réunion de crise immédiatement après la fusillade, survenue trois jours après l’attaque de deux mosquées à Christchurch en Nouvelle-Zélande, dans laquelle 50 personnes ont péri.

“Notre pays est atterré aujourd’hui par un attentat à Utrecht (...) Un motif terroriste ne peut être exclu”, a déclaré le chef du gouvernement.

“Les premières informations ont suscité incrédulité et dégoût. Des innocents ont été frappés (...) Nous faisons maintenant tout ce qui est en notre pouvoir pour retrouver aussi rapidement que possible l’auteur ou les auteurs (de cette attaque). C’est désormais notre objectif principal”, a-t-il ajouté.

Le maire d’Utrecht, Jan van Zanen, a donné un bilan de trois morts et de neuf blessés, dont trois grièvement atteints. Le nombre de blessés a ensuite été ramené à cinq.

Le parquet a précisé que Gökmen Tanis était déjà connu des services de police pour plusieurs crimes et délits, notamment une fusillade en 2013.

Avec Toby Sterling et Anthony Deutsch; Pierre Sérisier, Henri-Pierre André, Guy Kerivel et Jean-Stéphane Brosse pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below