March 18, 2019 / 5:47 AM / 5 months ago

Un armurier dit avoir vendu des armes au tireur présumé de la tuerie de Christchurch

Le propriétaire d'une armurerie en Nouvelle-Zélande a déclaré lundi que le tireur présumé de la tuerie de Christchurch s'était procuré des armes à feu sur le site internet de sa boutique mais pas celles qu'il a utilisées lors de l'attaque de deux mosquées. /Photo prise le 18 mars 2019/REUTERS/Edgar Su

WELLINGTON (Reuters) - Le propriétaire d’une armurerie en Nouvelle-Zélande a déclaré lundi que le tireur présumé de la tuerie de Christchurch s’était procuré des armes à feu sur le site internet de sa boutique mais pas celles qu’il a utilisées lors de l’attaque de deux mosquées.

Cinquante personnes sont mortes dans l’attaque de deux mosquées de Christchurch vendredi. L’auteur présumé de la tuerie, Brenton Harrison Tarrant, est un ressortissant australien et militant d’extrême droite âgé de 28 ans, qui a été inculpé de meurtres et sera maintenu en détention jusqu’à sa comparution devant la Haute Cour le 5 avril.

Brenton Harrison Tarrant disposait d’un port d’armes, a déclaré samedi la Première ministre néo-zélandaise, Jacinda Ardern. Cinq armes, dont deux fusils semi-automatiques et deux fusils de chasse, ont été utilisées lors de l’attaque, a-t-elle précisé.

David Tipple, propriétaire de l’armurerie Gun City, a dit lundi que le tireur présumé avait acheté quatre armes à feu et des munitions entre décembre 2017 et mars 2018.

“L’arme semi-automatique (MSSA) qui aurait été utilisée par le tireur présumé n’a pas été acheté à Gun City. Gun City ne lui a pas vendu une MSSA, juste des armes à feu de catégorie A”, a-t-il dit en conférence de presse.

“Toutes les ventes de Gun City à cet individu ont suivi le processus de commande en ligne par correspondance vérifié par la police”, a-t-il ajouté.

En Nouvelle-Zélande, l’âge légal minimum pour posséder une arme à feu est fixé à 16 ans, à l’exception des armes semi-automatiques, pour lesquelles le plancher est relevé à 18 ans.

Le contrôle des armes en Nouvelle-Zélande n’a plus été modifié depuis 1992. Contrairement à l’Australie, où les armes semi-automatiques sont interdites, le pays autorise la possession de ce type d’équipement à condition qu’il soit enregistré.

La Première ministre néo-zélandaise a promis samedi que la Nouvelle-Zélande allait réformer sa législation sur le contrôle des armes à feu.

John Mair; Arthur Connan pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below