March 16, 2019 / 5:37 PM / 7 months ago

Des dizaines de milliers de personnes marchent pour le climat

PARIS (Reuters) - Plusieurs dizaines de milliers de personnes ont participé samedi à la “marche du siècle”, à Paris et ailleurs en France, à l’appel de nombreuses associations pour réclamer des “changements immédiats” en faveur du climat.

Plusieurs dizaines de milliers de personnes ont participé samedi à la "marche du siècle", à Paris et ailleurs en France, à l'appel de nombreuses associations pour réclamer des "changements immédiats" en faveur du climat. /Photo prise le 16 mars 2019/REUTERS/Charles Platiau

La manifestation parisienne, à laquelle se sont mêlés de nombreux “Gilets jaunes”, s’est déroulée dans une atmosphère bon enfant sur toute la longueur du parcours, qui a abouti à la place de la République en fin d’après-midi.

Les organisateurs ont dénombré 107.000 personnes dans la capitale. La préfecture de police en a compté 36.000.

Les manifestants étaient également plusieurs milliers à Marseille, Lyon ou Bordeaux.

Des slogans tels que “Sans pétrole, la fête est plus folle”, “Stop au blabla, place aux actes”, “Faites griller des chamallows, pas notre planète” ou “Winter is not coming” (“l’hiver ne viendra pas”) ont fleuri dans les cortèges, comme c’est la coutume dans les manifestations pro-climat.

Vendredi, des dizaines de milliers de jeunes ont participé à un mouvement mondial de grève scolaire fédéré autour de la lycéenne et militante écologiste suédoise Greta Thunberg et manifesté dans les grandes villes de France.

Le nom retenu pour la marche de samedi fait écho à “l’Affaire du siècle”, une campagne organisée par quatre associations - Greenpeace, Oxfam, la Fondation pour la nature et l’homme, Notre affaire à tous -, qui ont saisi la justice afin de contraindre l’Etat à réviser ses ambitions climatiques.

Des dizaines d’associations et de syndicats, comme la Ligue des droits de l’homme, le Secours catholique, Les Amis de la terre ou France Nature Environnement ont signé l’appel en faveur de la “marche du siècle”.

“Nous voulons combattre les dérèglements climatiques, nous voulons combattre la violence sociale et nous refusons toute forme de répression ou de discrimination”, peut-on lire dans ce texte.

Cette manifestation a eu lieu en même temps que la 18e journée de mobilisation des “Gilets jaunes”, qui a donné lieu à des incidents d’une violence inédite depuis le mois de décembre.

Simon Carraud, édité par Henri-Pierre André

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below