March 15, 2019 / 7:49 AM / 5 months ago

La France sanctionne le chef d'un groupe indien après un attentat

La France a annoncé vendredi le gel des avoirs du chef du Jaish-e-Mohammed (L'Armée de Mahomet), Masood Azhar (photo), un groupe qui a revendiqué un attentat meurtrier, le 14 février, au Cachemire indien. /Photo d'archives/REUTERS

PARIS (Reuters) - La France a annoncé vendredi le gel des avoirs du chef du Jaish-e-Mohammed (L’Armée de Mahomet), un groupe qui a revendiqué un attentat meurtrier, le 14 février, au Cachemire indien.

Cette attaque suicide contre un convoi de la police paramilitaire indienne a fait plus de 40 morts.

“La France a décidé de sanctionner à titre national Masood Azhar, en gelant ses avoirs en application du Code monétaire et financier”, ont annoncé les ministères de Affaires étrangères, de l’Intérieur et de l’Economie dans un communiqué conjoint.

Un arrêté en ce sens a été publié au journal officiel, précisent les trois ministères.

“Nous porterons cette question auprès de nos partenaires européens, en vue d’une inscription de Masood Azhar sur la liste de l’Union européenne des personnes, groupes et entités impliqués dans des actes de terrorisme, sur la base de cet arrêté”, est-il précisé dans le communiqué.

Simon Carraud, édité par Jean-Baptiste Vey

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below