March 5, 2019 / 2:14 PM / 9 months ago

Le djihadiste français Jean-Michel Clain serait mort

PARIS (Reuters) - Le djihadiste Jean-Michel Clain, blessé en février par la frappe de la coalition internationale dans laquelle son frère Fabien a péri à Baghouz, ultime poche de résistance de l’Etat islamique en Syrie, est mort, a-t-on déclaré mardi à Reuters de source proche du gouvernement français.

“C’est ce qu’on a de sources locales”, a ajouté cette source, selon laquelle “tous les éléments convergent” pour confirmer que les deux frères, cibles d’un tir de missile tiré par un drone américain, sont bien morts.

Contacté, l’Etat-major des armées (EMA) reste prudent.

“Nous sommes en train de vérifier ces éléments. Il convient de rester très vigilant par rapport à cette annonce”, a-t-on dit à Reuters à l’EMA.

La coalition internationale sous commandement américain avait déjà confirmé jeudi soir dans un communiqué la mort de Fabien Clain.

Fabien et Jean-Michel Clain étaient les voix françaises de Daech. Ils avaient notamment revendiqué au nom de l’Etat islamique les attentats du 13 novembre 2015 à Paris et Saint-Denis. Ils faisaient l’objet de mandats d’arrêts internationaux.

Emmanuel Jarry, édité par Yves Clarisse

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below