March 4, 2019 / 1:57 PM / 6 months ago

Deux journalistes de Libération licenciés pour harcèlement

Le quotidien Libération annonce lundi avoir licencié deux journalistes qui faisaient partie de "la Ligue du LOL", un groupe accusé d'avoir harcelé des dizaines de personnes sur internet. /Photo d'archives/REUTERS/Charles Platiau

PARIS (Reuters) - Le quotidien Libération annonce lundi avoir licencié deux journalistes qui faisaient partie de “la Ligue du LOL”, un groupe accusé d’avoir harcelé des dizaines de personnes sur internet.

“La direction du journal, après une enquête interne approfondie, a décidé de se séparer des deux journalistes”, lit-on dans un communiqué publié à la mi-journée.

Les deux journalistes avaient dans un premier temps été mis à pied après la révélation de l’affaire à la mi-février par Libération.

Deux autres journalistes mis en cause dans cette affaire, un rédacteur en chef et un rédacteur en chef adjoint du magazine culturel les Inrocks, ont également été licenciés, a révélé Libération vendredi.

Dans son communiqué publié lundi, la direction de Libération dit ne pas avoir eu “d’autre choix dans la mesure où les faits rendus publics à cette occasion, qui ont causé des dommages graves à plusieurs personnes, se situent à l’exact opposé des valeurs que le journal défend depuis sa fondation”.

Des femmes, notamment journalistes ou blogueuses féministes, semblent avoir été particulièrement visées par la ligue du LOL.

Danielle Rouquié, édité par Yves Clarisse

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below