February 27, 2019 / 11:07 AM / 6 months ago

Mortalité routière en hausse en janvier en France

Le nombre de morts sur les routes a augmenté de 3,9% en janvier sur les routes de France, selon les estimations provisoires de l’Observatoire national interministériel de la sécurité routière (ONISR) publiées mercredi, une hausse attribuée à la destruction de nombreux radars pendant la crise des "Gilets jaunes". /Photo d'archives/REUTERS/Régis Duvignau

PARIS (Reuters) - Le nombre de morts sur les routes a augmenté de 3,9% en janvier sur les routes de France, selon les estimations provisoires de l’Observatoire national interministériel de la sécurité routière (ONISR) publiées mercredi, une hausse attribuée à la destruction de nombreux radars pendant la crise des “Gilets jaunes”.

En janvier, 238 personnes sont décédées contre 229 en janvier 2018 soit neuf de plus qu’en janvier 2018, précise la sécurité routière dans un communiqué publié sur son site internet.

Le nombre d’accidents corporels baisse lui pour s’établir à 4.026 contre 4.207 en janvier 2018, soit 181 accidents corporels de moins (-4,3%). Au total, 5.036 personnes ont été blessées contre 5.159 en janvier 2018, soit 123 de moins (-2,4%).

Pour le réseau hors agglomération et hors autoroutes, la mortalité est légèrement inférieure à celle de janvier 2018 et très inférieure à la moyenne des mois de janvier de 2013 à 2017, indique la sécurité routière.

“L’effet de l’abaissement de la vitesse maximale autorisée à 80 km/h sur le réseau routier rural sans séparation centrale compense encore, en partie, la forte dégradation des dispositifs de contrôle automatisé”, ajoute-t-elle en référence au fait que 60% des radars ont été endommagés par les “Gilets jaunes”.

Défendue par le Premier ministre Edouard Philippe, la limitation de la vitesse à 80 km/h sur les routes secondaires - une mesure entrée en vigueur le 1er juillet 2018 et qui doit faire l’objet d’un premier bilan en 2020 - est fortement contestée.

Face aux critiques, Emmanuel Macron a ouvert la voie, dans le cadre du “grand débat national” organisé en réponse à la crise des “Gilets jaunes”, à un aménagement au cas par cas du dispositif.

Marine Pennetier, édité par Yves Clarisse

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below