February 26, 2019 / 6:25 AM / 9 months ago

Des journalistes de la chaîne Univision expulsés de Caracas

Une équipe de la chaîne américaine en langue espagnole Univision, menée par le journaliste Jorge Ramos (photo), a été expulsée mardi du Venezuela après avoir réalisé une interview avec Nicolas Maduro. /Photo prise le 25 février 2019/REUTERS/Carlos Garcia Rawlins

CARACAS (Reuters) - Une équipe de la chaîne américaine en langue espagnole Univision a été expulsée mardi du Venezuela après avoir réalisé une interview avec Nicolas Maduro.

Le président en exercice du Venezuela n’a pas aimé les questions posées par les journalistes, dont le matériel et les enregistrements ont alors été confisqués par les services de Maduro, a précisé Univision, citant une conversation téléphonique avec le responsable de l’équipe Jorge Ramos.

D’après le journaliste, qui dit avoir interrogé Maduro sur l’absence de démocratie au Venezuela et la torture que subissent les prisonniers politiques, l’entretien a été arrêté lorsqu’il a montré à son hôte une vidéo montrant un enfant qui se nourrissait de déchets ramassés par un camion-benne.

Ramos et ses collègues ont alors été détenus pendant plus de deux heures au palais présidentiel. Ils ont quitté mardi matin leur hôtel sous escorte jusqu’à l’aéroport Maiquetia de Caracas, où ils ont décollé à bord d’un avion pour Miami.

En réaction aux accusations de la chaîne, le ministre vénézuélien de l’Information, Jorge Rodriguez, a écrit sur Twitter que le gouvernement avait accueilli par le passé des centaines de journalistes au palais présidentiel mais ne supportait pas les “spectacles bon marché” mis en scène avec l’aide du département d’Etat américain.

Nicolas Maduro a accordé lundi des entretiens à plusieurs médias américains alors que Washington, qui considère le chef de file de l’opposition Juan Guaido comme président légitime, a imposé de nouvelles sanctions au Venezuela.

Deux journalistes français de l’émission télévisée Quotidien, sur la chaîne TMC, avaient eux aussi été brièvement détenus à Caracas après y avoir été arrêtés alors qu’ils travaillaient sur des sujets d’actualité le mois dernier.

Sarah Marsh; Jean Terzian et Jean-Stéphane Brosse pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below