February 25, 2019 / 10:33 AM / in 9 months

Deux ans de prison ferme pour un "Gilet jaune" à Bordeaux

Un "Gilet jaune" de 36 ans a été condamné à deux ans de prison ferme pour avoir lancé des projectiles sur les forces de l'ordre et commis des dégradations sur la voie publique le 12 février à Bordeaux, a-t-on appris lundi de source judiciaire. /Photo d'archives/REUTERS/Eric Gaillard

BORDEAUX (Reuters) - Un “Gilet jaune” de 36 ans a été condamné à deux ans de prison ferme pour avoir lancé des projectiles sur les forces de l’ordre et commis des dégradations sur la voie publique le 12 février à Bordeaux, a-t-on appris lundi de source judiciaire.

La peine de l’homme, un sans domicile fixe hébergé par une amie, a été assortie d’une interdiction de manifester à Bordeaux durant deux ans et de détenir une arme. Il a été incarcéré à l’issue de son procès, vendredi dernier à Bordeaux.

Selon le journal Sud-Ouest c’est à l’issue d’un travail d’enquête d’une cellule d’investigation de la Direction départementale de la sécurité publique (DDSP) dédiée aux “Gilets jaunes” que le condamné a pu être identifié et interpellé.

Comme chaque samedi depuis le 17 novembre, la manifestation avait donné lieu à des débordements violents à proximité de l’hôtel de Ville et l’homme a été reconnu coupable d’avoir incendié un container à ordures, lancé des fumigènes, des bouteilles et des pavés sur les CRS et les gendarmes mobiles, et d’avoir procédé à des dégradations sur la voie publique.

Connu des services de police, il a reconnu les faits.

Claude Canellas, édité par Yves Clarisse

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below