February 17, 2019 / 1:00 PM / 7 months ago

Enquête à Lyon après des violences contre des CRS

LYON (Reuters) - Le parquet de Lyon a annnoncé dimanche l’ouverture d’une enquête à la suite des violences dont a été la cible la veille un équipage de policiers assurant la sécurité des manifestations de “Gilets jaunes”.

Le parquet de Lyon a annnoncé dimanche l'ouverture d'une enquête à la suite des violences dont a été la cible la veille un équipage de policiers assurant la sécurité des manifestations de "Gilets jaunes". /Photo prise le 16 février 2019/REUTERS/Benoît Tessier

L’enquête est ouverte pour “faits de violence avec arme et en réunion sur personnes dépositaires de l’autorité publique”.

Elle a été confiée à la Sûreté départementale. Le parquet précise qu’aucune interpellation n’est intervenue pour l’instant.

Samedi en fin d’après-midi, un fourgon de CRS a été visé sur l’autoroute A7, sur les quais du Rhône à Lyon, par des manifestants et casseurs qui ont lancé des pavés et autres projectiles sur le véhicule avant de sauter pour certains sur le capot.

La scène, filmée par les policiers, a été postée samedi sur les réseaux sociaux par le syndicat Alternative Police (CFDT).

Le ministre de l’Intérieur a dénoncé sur Twitter une « violence insupportable ». Le préfet du Rhône, Pascal Mailhos, a condamné dimanche un « acte lâche et d’une rare violence ».

Pour Laurent Nunez, “ce qu’on voit ici sur ce film, qui nous a été envoyé à Christophe Castaner et à moi dès hier soir par les organisations syndicales, c’est emblématique du mouvement” des “Gilets jaunes”.

“Des hordes de sauvages qui veulent s’en prendre à nos institutions, qui veulent s’en prendre aux policiers”, a déclaré dimanche le secrétaire d’Etat auprès du ministre de l’Intérieur sur BFM TV.

Invité du “Grand Jury” RTL-Le Figaro-LCI, le porte-parole du gouvernement a salué pour sa part le “calme” des policiers visés.

“On a un arsenal juridique qui est déjà très présent et extrêmement solide. Je pense que sur cette vidéo, on peut identifier probablement quelques-uns de ceux qui se sont attaqués à la fourgonnette, j’espère qu’ils seront identifiés, poursuivis et extrêmement sévèrement condamnés”, a ajouté Benjamin Griveaux.

Catherine Lagrange avec Sophie Louet

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below