February 11, 2019 / 7:38 PM / 6 days ago

Macron évoque une interdiction de 85% du glyphosate d'ici 2021

Macron s'est engagé lundi auprès des représentants des syndicats agricoles reçus à l'Elysée à interdire l'utilisation en France du glyphosate, un herbicide controversé, "pour 85% des usages" et travaille sur les 15% restants, a fait savoir la présidence. /Photo prise le 11 février 2019/REUTERS/Gonzalo Fuentes

PARIS (Reuters) - Macron s’est engagé lundi auprès des représentants des syndicats agricoles reçus à l’Elysée à interdire l’utilisation en France du glyphosate, un herbicide controversé, “pour 85% des usages” et travaille sur les 15% restants, a fait savoir la présidence.

Le chef de l’Etat a “réaffirmé à cette occasion son engagement sur la sortie du glyphosate pour 85% des usages (...) et travaille dès à présent sur les 15%”, à savoir l’”agriculture de conservation, les fruits légumes de plein champ et vignoble en pente”, a-t-on indiqué.

Le glyphosate est la principale substance du Roundup de Monsanto, un herbicide jugé dangereux par les défenseurs de l’environnement mais que certains agriculteurs souhaitent continuer à utiliser.

Emmanuel Macron s’est engagé à le bannir en France d’ici 2021 tout en laissant ouverte la porte à de possibles dérogations, jugeant initialement que des solutions alternatives et immédiates existaient pour “90% des situations”.

Le ministre de l’Agriculture Didier Guillaume avait précisé fin janvier que la sortie du glyphosate serait réalisée à 80% au 1er janvier 2021.

Marine Pennetier, édité par Julie Carriat

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below