February 9, 2019 / 2:53 PM / 6 months ago

Mort de Tomi Ungerer, un enfant de Strasbourg et New York

STRASBOURG (Reuters) - Le dessinateur et illustrateur Tomi Ungerer est décédé à 87 ans dans la nuit de vendredi à samedi chez sa fille, à Kork, en Irlande, où il résidait lui-même depuis 50 ans, a-t-on appris à Strasbourg auprès de son conseiller et ami, Robert Walter.

Le dessinateur et illustrateur Tomi Ungerer est décédé à 87 ans dans la nuit de vendredi à samedi chez sa fille, à Kork, en Irlande, où il résidait lui-même depuis 50 ans. /Photo d'archives/REUTERS/Jean-Marc Loos

“Nous perdons aujourd’hui un grand artiste, très attaché à l’idée de l’Europe (...) Son combat pour la tolérance, mené par le biais de ses livres et dessins, s’inscrit dans la vocation même de notre organisation”, a déclaré le secrétaire général du Conseil de l’Europe, Thorbjorn Jagland.

Cet illustrateur de livres pour enfants, auteur d’affiches publicitaires, de dessins politiques et satiriques, avait aussi dessiné pour le Conseil de l’Europe, dont il était devenu un “ambassadeur de bonne volonté”.

Né à Strasbourg le 28 novembre 1931, tiraillé entre ses racines françaises et allemandes – bilingue, il restera marqué par l’annexion de l’Alsace au Reich nazi pendant la Seconde Guerre mondiale -, Tomi Ungerer est parti aux Etats-Unis à 26 ans, après son renvoi de l’école des Arts décoratifs de sa ville natale pour indiscipline.

Il y devient dessinateur et auteur de livres pour enfants, comme Les Trois brigands, Le Géant de Zeralda ou Jean de la Lune. Il collabore au New York Times, à Life ou au New Yorker, où il développe une veine plus contestataire, dénonce le racisme, la guerre au Vietnam, la société de consommation, et croque d’un trait acide une bourgeoisie hautaine et décadente.

Il publie aussi des dessins érotiques sans jamais renoncer à la clarté du trait ni à l’ironie, sa marque de fabrique.

Tomi Ungerer ne reviendra en Europe qu’en 1976 pour s’installer en Irlande, pays dont est originaire son épouse, Yvonne Wright.

Il renouera des liens avec sa ville natale, où il a conservé une maison familiale, ainsi qu’avec l’Allemagne, où il compte de nombreux amis et où la plupart de ses livres sont édités.

CITOYEN DU MONDE

Il a légué en 1976 à Strasbourg plusieurs milliers de ses œuvres, qui resteront longtemps dans des tiroirs avant que la municipalité ouvre à l’automne 2007 un musée à son nom.

L’œuvre de Tomi Ungerer est marquée par l’influence de deux illustrateurs nés en Alsace, qui ont bercé son enfance : Gustave Doré pour l’imaginaire romantique, et Hansi, chantre d’une Alsace éternelle croquée au début du XXe siècle, pour l’humour, les couleurs et la ligne claire.

Caustique à l’âme juvénile, il avait publié en 2002 “A la guerre comme à la guerre”, souvenirs d’enfant d’une Alsace sous la botte nazie, où un gamin, orphelin de père, croque les scènes de la vie quotidienne, mêlant tendresse, horreur et absurdité. Un ouvrage dans lequel il avait mis beaucoup de lui-même.

Il avait déjà abordé le sujet en 1999 avec un livre pour enfants, “Otto”, autobiographie d’un ours en peluche fabriqué en Allemagne à la veille de la Seconde Guerre mondiale et offert à un enfant juif, qui va passer de main en main.

Ce réquisitoire contre la guerre et le racisme est aussi l’un de ses livres les plus connus.

S’il avait retrouvé ses racines alsaciennes et germaniques, Tomi Ungerer se voulait d’abord européen et citoyen du monde.

“Je m’identifie au pissenlit, les racines sont profondes, en Alsace, les fleurs sont en ‘dent de lion’, comme on dit en allemand, et, pour le reste, je sème à tous vents”, disait-il, le jour de l’inauguration de son musée.

“J’ai toujours été fier de mes horichines, de mon haxan, je suis un fidèle Halsachien. J’aboie en allemand, je jappe en français et je grogne en alsacien”, écrivait-il encore dans un pamphlet antijacobin en 2009.

Gilbert Reilhac, édité Emmanuel Jarry

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below