February 4, 2019 / 1:03 PM / 10 months ago

COR-Un tiers des glaces de l'Himalaya fondra au cours du XXIe siècle, selon un rapport

KATMANDOU (Reuters) - Retrait de la référence erronée à une hausse de 1,5 m du niveau des mers au §6

Un tiers au moins des glaces de l'Himalaya et de l'Hindu Kush va fondre au cours du siècle, ce qui va perturber le régime hydrographique de l'Inde et de la Chine et l'agriculture des régions arrosées par les grands fleuves, écrivent des scientifiques dans un rapport rendu public lundi. /Photo d'archives/REUTERS/Fayaz Kabli

Un tiers au moins des glaces de l’Himalaya et de l’Hindu Kush va fondre au cours du siècle, ce qui va perturber le régime hydrographique de l’Inde et de la Chine et l’agriculture des régions arrosées par les grands fleuves, écrivent des scientifiques dans un rapport rendu public lundi.

“Voilà la crise climatique dont vous n’avez pas entendu parler”, explique Philippus Wester, qui a dirigé la rédaction du rapport.

“En un peu moins d’un siècle, le réchauffement climatique va dénuder les sommets de l’Himalaya et de l’Hindu Kush, recouverts jusqu’à présent de glaciers”, dit Wester, de l’International Centre for Integrated Mountain Development (ICIMOD).

Deux cent dix chercheurs ont pris part à la rédaction du rapport, d’après lequel plus du tiers des glaces de la région fondront d’ici 2100, et ce même si les Etats prennent des mesures drastiques pour contenir le réchauffement climatique, en vertu de l’Accord de Paris signé en 2015.

Les deux tiers restants des glaciers pourraient disparaître si la communauté internationale ne parvient pas à freiner les émissions de gaz à effet de serre au cours du XXIe siècle. “Pour moi, c’est l’aspect le plus inquiétant”, a dit Wester à Reuters en marge de la présentation du rapport, à Katmandou au Népal.

Les glaciers reculent dans la plupart des endroits de la région depuis les années 1970. Si tous les glaciers du “toit du monde” fondent, le niveau moyen des mers du globe augmentera sensiblement, a expliqué à Reuters Eklabya Sharma, directeur général adjoint de l’ICIMOD.

La région de l’Himalaya et de l’Hindu Kush s’étire sur 3.500 km, de l’Afghanistan au Bangladesh, en passant par le Népal, la Chine, le Bhoutan, l’Inde, la Birmanie et le Pakistan.

Selon le rapport, la fonte va perturber le débit de grands fleuves comme le Yangtzé, le Mékong, l’Indus et le Gange, dans le bassin desquels les paysans dépendent de l’eau de fonte des glaciers durant la saison sèche. Deux cent cinquante millions d’habitants vivent dans les montagnes de la région et 1,65 milliard dans les bassins fluviaux en contrebas.

Les changements de régime hydrographique risquent aussi de nuire à la production d’électricité et d’accélérer l’érosion ainsi que les glissements de terrain dans les zones de montagne.

Gopal Sharma; Eric Faye pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below