February 4, 2019 / 9:03 AM / 8 months ago

Venezuela: Guaido "légitime" pour organiser des élections, dit Le Drian

PARIS (Reuters) - La France considère que le chef de file de l’opposition vénézuélienne, Juan Guaido, a la “légitimité” pour organiser une élection présidentielle dans ce pays en crise, a déclaré lundi le ministre français des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian.

La France considère que le chef de file de l'opposition vénézuélienne, Juan Guaido, à la "légitimité" pour organiser une élection présidentielle dans ce pays en crise, a déclaré lundi le ministre français de l'Europe et des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian (photo). /Photo prise le 14 décembre 2018/REUTERS/Danish Siddiqui

Plusieurs pays de l’Union européenne avaient donné jusqu’à dimanche au président vénézuélien Nicolas Maduro, dont l’élection en mai 2018 a été contestée, pour annoncer de nouvelles élections sous peine de reconnaître Juan Guaido, président de l’Assemblée nationale, le parlement monocaméral contrôlé par l’opposition, comme président par intérim.

Nicolas Maduro a rejeté cet ultimatum et écarté l’hypothèse un nouveau scrutin présidentiel, proposant uniquement de convoquer des élections législatives anticipées.

“Nous considérons que Juan Guaido a la légitimité pour organiser ces élections présidentielles”, a déclaré Jean-Yves Le Drian, qui était interrogé sur France Inter.

Le chef de la diplomatie française a précisé qu’une réunion était prévue au niveau européen ce lundi pour l’adoption d’une position harmonisée.

La ministre française chargée des Affaires européennes, Nathalie Loiseau, avait tenu dimanche des propos en ce sens et indiqué que la France considérerait Juan Guaido “comme le président par intérim”.

Juan Guaido s’est proclamé président par intérim du Venezuela le 23 janvier dernier.

“ÉVITER L’ARMÉE”

Jean-Yves Le Drian a précisé que les prises de position d’un certain nombre de pays en faveur de l’organisation d’un nouveau scrutin au Venezuela n’étaient “pas de l’ingérence” mais avaient pour objectif un règlement “dans le calme” de la crise vénézuélienne et éviter une intervention de l’armée.

Le président américain Donald Trump n’a pas exclu dimanche un déploiement de forces américaines au Venezuela.

“Le peuple est dans la rue, le peuple veut le changement. Il faut éviter des germes de guerre civile et des affrontements”, a déclaré Jean-Yves Le Drian en évoquant un pays “exsangue” avec “une inflation épouvantable”.

“Il apparaît clairement pour tout le monde (...) qu’il est nécessaire de sortir de cette crise par une élection présidentielle qui soit complètement légitime et qui soit complètement vérifiée, une élection présidentielle parce que c’est un régime présidentiel”, a déclaré Jean-Yves Le Drian en estimant que la présidence de l’Assemblée nationale élue en 2015, n’était “pas contestée.

“Nous considérons aujourd’hui que le président de l’Assemblée nationale M. Guaido, dont la légitimé est parfaitement reconnue, est habilité à provoquer des élections présidentielles”, a déclaré Jean-Yves Le Drian.

“Nous considérons que M. Guaido a la capacité, la légitimité, à organiser ces élections et que seules des élections libres pourront permettre d’avoir une autorité, une démocratie retrouvée”, ajouté le ministre.

Danielle Rouquié, édité par Yves Clarisse

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below