February 1, 2019 / 6:45 AM / 10 months ago

Un réfugié iranien remporte un grand prix littéraire australien

SYDNEY (Reuters) - Un demandeur d’asile iranien enfermé dans un camp de rétention a décroché un prestigieux prix littéraire australien, le Victoria Prize, pour son premier livre, rédigé sur un smartphone.

La cérémonie de remise des prix a eu lieu jeudi soir en Australie, pays où il a interdiction de pénétrer.

Berhouz Boochani, un Kurde iranien détenu depuis six ans sur l’île de Manus, en Papouasie-Nouvelle Guinée, après avoir été récupéré en mer au large de l’Australie, a obtenu ce prix de 100.000 dollars australiens (plus de 63.000 euros) pour “No Friends but the Mountains” (Pas d’amis à part les montagnes).

“Je ne veux pas fêter cet événement alors que je continue à voir tant de gens innocents souffrir autour de moi”, a déclaré l’écrivain par texto à Reuters.

Il a dit espérer que sa récompense attirerait l’attention sur le sort du millier de migrants rejetés par l’Australie et détenus depuis des années dans trois camps en Papouasie et un camp à Nauru en vertu d’accords bilatéraux passés avec Canberra.

Berhouz Boochani a écrit son texte en farsi, qu’il a envoyé chapitre par chapitre à un traducteur en Australie via la messagerie WhatsApp.

Colin Packham; Jean-Stéphane Brosse pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below