January 30, 2019 / 9:06 AM / 7 months ago

Ghosn se dit victime de dirigeants de Nissan opposés à ses plans, rapporte le Nikkei

Carlos Ghosn n'a "aucun doute" sur le fait que les accusations portées à son encontre sont la conséquence d'un "complot" et d'une "trahison" de la part de dirigeants de Nissan opposés à ses projets de renforcement de l'alliance avec Renault, a-t-il déclaré au journal Nikkei. /Photo d'archives/REUTERS/Philippe Wojazer/File Photo

(Reuters) - Carlos Ghosn n’a “aucun doute” sur le fait que les accusations portées à son encontre sont la conséquence d’un “complot” et d’une “trahison” de la part de dirigeants de Nissan opposés à ses projets de renforcement de l’alliance avec Renault, a-t-il déclaré au journal Nikkei.

Dans sa première interview depuis son arrestation au Japon le 19 novembre, l’ex-PDG de Renault dément les accusations d’abus de confiance et de versements frauduleux à un homme d’affaires saoudien.

Inculpé et maintenu en détention, Carlos Ghosn assure qu’il ne se dérobera pas et qu’il se défendra devant la justice japonaise.

Naomi Tajitsu; Bertrand Boucey pour le service français, édité par Jean-Michel Bélot

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below