November 26, 2018 / 9:33 AM / 16 days ago

Mort du réalisateur italien Bernardo Bertolucci

MILAN (Reuters) - Le réalisateur italien Bernardo Bertolucci, resté célèbre pour son sulfureux long métrage “Le dernier tango à Paris”, est mort lundi à Rome à l’âge de 77 ans.

Le réalisateur italien Bernardo Bertolucci, resté célèbre pour son sulfureux long métrage "Le dernier tango à Paris", est mort lundi à Rome à l'âge de 77 ans. /Photo d'archives/REUTERS/Jean-Paul Pelissier

Le cinéaste est mort à son domicile des suites d’une longue maladie, a annoncé son agent. Il était en mauvaise santé depuis plusieurs années et se déplaçait en chaise roulante depuis le début des années 2000 à la suite d’une opération au dos.

“Le dernier tango à Paris”, avec en vedette la star américaine Marlon Brando et une jeune actrice française inconnue, Maria Schneider, avait fait scandale à sa sortie en 1972. Le film a été interdit dans plusieurs pays, notamment en Italie où il n’est sorti qu’au début de 1987.

Le long métrage avait valu au réalisateur trentenaire une nomination aux Oscars et lancé sa carrière internationale.

Son tour de force suivant, “1900”, une épopée de cinq heures avec Robert de Niro, Gérard Depardieu, Donald Sutherland et Burt Lancaster, a été le prélude à une longue série d’échecs commerciaux.

En 1987, “Le dernier empereur” le remet sur le devant de la scène. Le film, sur la vie du dernier souverain chinois, Pou Yi, était le premier film occidental tourné en Chine depuis la révolution communiste. Il a raflé les neuf Oscars pour lesquels il avait été sélectionné.

Né à Parme, dans le nord de l’Italie, Bernardo Bertolucci était le fils du poète et critique de cinéma Attilio Bertolucci. Le cinéaste racontait volontiers avoir eu une “enfance dorée” passée dans une grande maison avec “parents compréhensifs”, domestiques et climat intellectuel stimulant.

Enfant, il écrivait de la poésie. Il voit son travail publié dans des magazines avant l’adolescence. Pendant ses études à Rome, il remporte un prix national de poésie.

Il va aussi beaucoup au cinéma.

“Quand j’avais 10 ans, je passais mes samedis et mes vacances au cinéma. J’en voyais un à deux heures, un autre à quatre heures et peut-être un troisième à six heures”, a-t-il raconté.

“OBSCÈNE”

A 15 ans, il emprunte une caméra pour tourner son premier film. En 1961, l’année de ses 20 ans, il quitte l’université pour devenir assistant-réalisateur du jeune Pier Paolo Pasolini sur “Accattone”.

Son premier long métrage réalisé l’année suivante, un thriller sur le meurtre d’une prostituée intitulé “Les recrues”, est un échec commercial.

Le tournant de sa carrière survient en 1970 lorsqu’il tourne deux films remarqués, “La stratégie de l’araignée” et “Le conformiste”, adaptation complexe et ambivalente d’un roman éponyme d’Alberto Moravia.

Mais c’est “Le dernier tango” qui le rendra célèbre. Bien après sa parution, le film a continué à susciter la controverse pour ses scènes de sexe et notamment une scène de viol anal. “Obscène”, avait dit la justice italienne.

La scène de viol, dont on se souvient parce que Marlon Brando utilisait du beurre pour pénétrer sa partenaire, a également traumatisé l’actrice, âgée de 19 ans sur le tournage.

“Je me suis sentie humiliée et, pour être honnête, je me suis sentie un peu violée, à la fois par Marlon et par Bertolucci. Après la scène, Marlon ne m’a pas consolée ni ne s’est excusé. Heureusement, il n’y a eu qu’une prise”, avait-elle déclaré au quotidien britannique Daily Mail avant sa mort en 2011.

La controverse a refait surface en 2016. Dans une vidéo, Bertolucci racontait lors d’une master class à Paris: “J’ai été, d’un certaine façon, horrible pour Maria, parce que je ne lui ai pas dit ce qui se passait.”

Confronté à un tollé, le réalisateur avait déclaré que Maria Schneider savait tout sur la scène à tourner à l’avance, à l’exception de l’utilisation du beurre, une idée dont il avait discuté avec Marlon Brando juste avant le tournage.

“Quelqu’un a pensé, et pense, que Maria n’avait pas été informée de la violence dont elle serait la victime. C’est faux”, avait-il déclaré.

Danielle Rouquié pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below