November 26, 2018 / 8:32 AM / 22 days ago

Chouat, héritier de Valls, élu député de l'Essonne

PARIS (Reuters) - Le maire d’Evry Francis Chouat, proche de Manuel Valls, a été élu dimanche député de la première circonscription de l’Essonne en remplacement de l’ancien Premier ministre, dans un scrutin marqué par un fort taux d’abstention.

Le maire d'Evry Francis Chouat (à droite), proche de Manuel Valls, a été élu dimanche député de la première circonscription de l'Essonne en remplacement de l'ancien Premier ministre, dans un scrutin marqué par un fort taux d'abstention. /Photo d'archives/REUTERS/Philippe Wojazer

Crédité de 59,4% des voix selon un résultat provisoire, il a largement devancé la candidate de La France insoumise Farida Amrani, qui a reconnu sa défaite dans un message sur son compte Twitter.

Toujours sur Twitter, Manuel Valls s’est réjoui de la nette victoire de Francis Chouat dans cette élection considérée comme un test pour la France insoumise de Jean-Luc Mélenchon.

“Ce soir mon ami @fchouat est largement élu député. C’est le résultat d’un parcours exemplaire et de la fidélité à un territoire. Il conserve un siège que j’ai occupé pendant 16 ans. Je suis heureux et fier”, a-t-il dit, ajoutant : “C’est aussi la défaite du populisme et de la haine de @JLMelenchon.”

La participation a été de l’ordre de 18%, un niveau aussi faible qu’au premier tour où Francis Chouat était arrivé en tête avec 29,99% des voix, Farida Amrani étant créditée de 17,82%.

Candidat sans étiquette, Francis Chouat était implicitement soutenu par La République en marche, qui n’a pas présenté de candidat contre lui - le président de l’Assemblée nationale Richard Ferrand lui a rapidement adressé ses félicitations, et par certains barons de la droite locale.

Farida Amrani avait reçu le soutien du communiste Michel Nouaille (8,4%). L’écologiste Eva Sas (10,5%) n’avait pas donné de consigne de vote.

Quant au Parti socialiste, ancienne formation de Manuel Valls comme de Francis Chouat, il a encore montré ses divisions, certains, comme le député Luc Carvounas, appelant à voter pour Farida Amrani et d’autres pour Francis Chouat.

“Aucune voix ne doit aller au candidat soutenu par LaRem et la droite”, avait écrit la direction du PS dans un communiqué, sans appeler clairement à voter pour Farida Amrani.

Jean-Luc Mélenchon a réagi lui aussi sur son compte Twitter à la défaite de sa candidate.

“À Évry, l’opposition à Macron perd face au candidat commun de LREM et des cinq maires de droite du secteur. La colère ne s’est pas transformée en votes. L’abstention à 83% étouffe la voix de l’opposition populaire. La démocratie n’est vraiment pas en bon état dans notre pays”, a-t-il dit.

Désormais député, Francis Chouat sera contraint, en vertu de la règle du non-cumul des mandats, d’abandonner ses sièges de maire d’Evry et de président de l’agglomération Grand Paris Sud.

Elizabeth Pineau et Yann Le Guernigou, édité par Eric Faye

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below