November 21, 2018 / 5:35 PM / 21 days ago

Reporters sans Frontières appelle les "Gilets jaunes" à la retenue

Reporters sans Frontières (RSF) a appelé mercredi le mouvement des "Gilets jaunes", qui protestent depuis samedi contre la hausse du prix des carburants, à la retenue après une série d'agressions verbales et physiques "inquiétantes" commises contre des journalistes. /Photo prise le 19 novembre 2018/REUTERS/Jean-Paul Pelissier

PARIS (Reuters) - Reporters sans Frontières (RSF) a appelé mercredi le mouvement des “Gilets jaunes”, qui protestent depuis samedi contre la hausse du prix des carburants, à la retenue après une série d’agressions verbales et physiques “inquiétantes” commises contre des journalistes.

Ils “ne doivent pas se tromper de cibles : les reporters ne doivent pas être identifiés comme des intermédiaires ou des porte-parole du gouvernement”, souligne Pauline Adès-Mével, responsable de la zone UE-Balkans, de RSF dans un communiqué.

L’ONG évoque notamment le cas d’un journaliste de BFM TV ayant dû interrompre son duplex le 17 novembre sur les Champs-Elysées au moment où un “inconnu lui a violemment écrasé un oeuf sur la tête”.

Lundi, dans la région de Bordeaux, une autre équipe de BFM TV a été “insultée et prise pour cible par des jets de pierres et de canettes” et “contrainte de quitter les lieux sous protection policière”, rapporte RSF, qui cite également des cas de “crachats” et d’”insultes multiples” subis par des journalistes de LCI.

Marine Pennetier, édité par Yves Clarisse

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below