November 20, 2018 / 12:48 PM / 24 days ago

Lagarde fustige un gouvernement qui "n'écoute personne"

Le chef de file du groupe UDI, Agir et Indépendant (UAI), Jean-Christophe Lagarde (photo), s'est emporté mardi contre un gouvernement qui "n'écoute personne" et produit selon lui des textes de moins en moins acceptables par son groupe. /Photo d'archives/REUTERS/Christian Hartmann

PARIS (Reuters) - Le chef de file du groupe UDI, Agir et Indépendant (UAI), Jean-Christophe Lagarde, s’est emporté mardi contre un gouvernement qui “n’écoute personne” et produit selon lui des textes de moins en moins acceptables par son groupe.

Venus pour la plupart de la droite et du centre, les 27 députés UAI, baptisés “constructifs” au début de la législature, voteront mardi contre le Projet de loi de finances en première lecture, sur lequel ils s’étaient abstenus l’an dernier.

Jean-Christophe Lagarde s’est aussi montré sévère avec la réforme de la justice, discutée en séance cette semaine, et les lois contre la manipulation de l’information, dont le vote définitif est prévu ce mardi après-midi.

“Nous avons toujours été dans l’opposition à ce gouvernement mais constructifs, ça voulait dire que nous étions prêts à voter des textes quand ils sont bons. Je regrette de voir qu’ils sont de moins en moins bons”, a dit Jean-Christophe Lagarde à la presse à l’Assemblée nationale. “Je regrette que le gouvernement, au fur et à mesure que ses difficultés augmentent, écoute de moins en moins. Il devrait faire l’exact inverse.”

L’élu centriste a déploré la gestion par l’exécutif du conflit des “Gilets jaunes”, affirmant soutenir “totalement” la proposition du secrétaire général de la CFDT, Laurent Berger, d’organiser une sorte de “Grenelle de la transition énergétique” mettant tous les acteurs autour d’une table.

“Pourquoi n’écoutent-ils pas Laurent Berger ? Ils ont l’impression que ce sont des ennemis ? A force de n’écouter personne, on n’a plus que des ennemis. C’est juste dingue”, a lancé le député de Seine-Saint-Denis.

“Il n’y a pas de compréhension s’il ne sont pas capables d’écouter. Ils ne sont plus capables d’écouter”, a ajouté Jean-Christophe Lagarde.

Elizabeth Pineau, édité par Yves Clarisse

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below