November 16, 2018 / 9:22 AM / a month ago

Le Maire pointe le risque d'une Guerre froide commerciale USA-Chine

Bruno Le Maire a mis en garde vendredi contre le risque d'une nouvelle Guerre froide entre la Chine et les Etats-Unis et appelé l'OMC à se réformer pour surmonter les tensions commerciales. /Photo prise le 15 novembre 2018/REUTERS/Benoit Tessier

PARIS (Reuters) - Le ministre français de l’Economie et des Finances, Bruno Le Maire, a mis en garde vendredi contre le risque d’une nouvelle Guerre froide entre la Chine et les Etats-Unis et appelé l’Organisation mondiale du Commerce (OMC) à se réformer pour surmonter les tensions commerciales.

“Le vrai risque désormais c’est que l’on s’installe dans une Guerre froide entre la Chine et les Etats-Unis dont tous les pays de la planète, Europe compris, seront les premiers perdants”, a déclaré Bruno Le Maire lors d’une conférence à Bercy intitulée “Une OMC adaptée au XXIe siècle”.

“Cette guerre commerciale ouverte serait un suicide économique pour le monde entier et se solderait par des destructions de valeur et des destructions d’emploi que nous refusons, a-t-il poursuivi. “Cette guerre économique ne fera que des perdants, elle est injustifiée, injustifiable et elle est tout simplement stupide.”

Il a appelé par ailleurs l’organisation internationale à sortir de la “paralysie du consensus” bloquant selon lui ses travaux et à faire appliquer par tous les règles du commerce international.

Washington a relevé en septembre les droits de douane sur près de 200 milliards de dollars (173 milliards d’euros) d’importations en provenance de Chine, puis menacé d’aller plus loin si la Chine prenait des mesures de rétorsion.

Or, Pékin a répliqué en imposant des droits de douanes sur environ 60 milliards de dollars d’importations américaines.

Le président américain, Donald Trump, a toutefois déclaré début novembre qu’il était disposé à signer un accord équitable.

Les Etats-Unis ont par ailleurs imposé des mesures de rétorsion commerciales sur les importations d’acier et l’aluminium en provenance de l’Union européenne et menacé de faire de même pour les importations d’automobiles.

Le Premier ministre canadien, Justin Trudeau, a déclaré lundi avoir discuté avec Donald Trump et émis l’espoir qu’une solution interviendrait d’ici le sommet du G20 en Argentine.

Leigh Thomas, rédigé par Julie Carriat, édité par Yves Clarisse

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below