November 15, 2018 / 5:46 PM / in a month

2.500 renforts pour la journée des "Gilets jaunes"

Trente unités de force mobile, soit 2.500 policiers et gendarmes, seront prêtes à intervenir en renfort des effectifs normaux, samedi, pour la journée de contestation anti-taxes organisée à l'appel des "Gilets jaunes". /Photo prise le 10 novembre 2018/REUTERS/Yves Herman

PARIS (Reuters) - Trente unités de force mobile, soit 2.500 policiers et gendarmes, seront prêtes à intervenir en renfort des effectifs normaux, samedi, pour la journée de contestation anti-taxes organisée à l’appel des “Gilets jaunes”, a-t-on appris jeudi auprès du ministère de l’Intérieur.

Une cellule installée place Beauvau sera par ailleurs chargée de suivre les événements de la journée, qui devrait être marquée par des manifestations, des barrages routiers et des opérations escargot partout en France, dit-on de même source.

Le ministre de l’Intérieur, Christophe Castaner, a prévenu mardi sur BFM TV que les forces de l’ordre dégageraient les routes, “fermement” si nécessaire, pour éviter tout “blocage total”.

Au total, environ 1.500 actions devraient avoir lieu, selon des prévisions livrées de source proche du gouvernement.

Inédite dans sa forme, la fronde s’est cristallisée autour de la fiscalité écologique, les “Gilets jaunes” - un mouvement spontané sans lien avec les syndicats ni les partis politiques - se disant excédés par la hausse des taxes sur les carburants.

Emmanuel Jarry, avec Simon Carraud, édité par Yves Clarisse

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below