November 15, 2018 / 11:11 AM / 25 days ago

Marion Maréchal exclut de concurrencer Marine Le Pen

L'ancienne députée du Front national Marion Maréchal assure qu'elle n'entrera jamais en conflit avec sa tante, Marine Le Pen, afin de ne pas réveiller les rancoeurs dans une famille que la politique a déjà "atomisée" sur trois générations. /Photo d'archives/REUTERS/Emmanuel Foudrot

PARIS (Reuters) - L’ancienne députée du Front national Marion Maréchal assure qu’elle n’entrera jamais en conflit avec sa tante, Marine Le Pen, afin de ne pas réveiller les rancoeurs dans une famille que la politique a déjà “atomisée” sur trois générations.

“Je ne rentrerai jamais dans le jeu d’un conflit avec Marine Le Pen”, a déclaré la jeune femme, écartant l’hypothèse d’une candidature contre sa tante, lors d’une interview à BFM TV accordée mercredi et diffusée jeudi.

“Je le dis d’autant plus sereinement que j’ai vu la politique atomiser ma famille à toutes les générations”, a ajouté la petite-fille de Jean-Marie Le Pen, qui a mis sa carrière d’élue entre parenthèses depuis la mi-2017 pour fonder une école de sciences politiques.

La directrice de l’Institut des sciences sociales économiques et politiques, à Lyon, faisait là allusion aux relations souvent ombrageuses, aux ressorts tant politiques que personnels, qu’entretiennent les membres de la famille Le Pen.

En 2015, Marine Le Pen a exclu son père, Jean-Marie, du Front national à la suite de déclarations controversées sur la Deuxième Guerre mondiale, un épisode qui a scellé leur rupture avant des retrouvailles organisées cette année.

“Donc, que ce soit d’un point de vue politique, où je trouverais ça totalement détestable eu égard à la situation des Français, mais aussi d’un point de vue personnel, je n’aurais aucune envie de vivre cela et d’imposer cela dans le débat français”, a dit Marion Maréchal sur BFM TV.

La popularité intacte de l’ex-députée du Vaucluse auprès des militants du parti d’extrême droite, rebaptisé Rassemblement national, mais aussi à droite alimente régulièrement les spéculations sur un éventuel retour dans la vie politique active.

Simon Carraud, édité par Yves Clarisse

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below