November 14, 2018 / 1:14 PM / a month ago

Trump a manqué de décence en attaquant la France un 13 novembre, dit Griveaux

Le porte-parole du gouvernement français Benjamin Griveaux (photo) a estimé mercredi que Donald Trump avait manqué de décence en attaquant la France et son président Emmanuel Macron un 13 novembre, trois ans après les attentats de Paris et Saint-Denis. /Photo prise le 7 novembre 2018/REUTERS/Etienne Laurent

PARIS (Reuters) - Le porte-parole du gouvernement français a estimé mercredi que Donald Trump avait manqué de décence en attaquant la France et son président Emmanuel Macron un 13 novembre, trois ans après les attentats de Paris et Saint-Denis.

“Hier, c’était le 13 novembre, nous commémorions l’assassinat de 130 de nos compatriotes”, a dit Benjamin Griveaux lors du compte rendu du conseil des ministres. “Donc je vais répondre en anglais : ‘common decency’ (la décence la plus élémentaire, NDLR) aurait été de bon aloi.”

Donald Trump a critiqué Emmanuel Macron pour la première fois aussi vivement mardi, soulignant la faible popularité du président français, le niveau élevé du chômage et la force du nationalisme en France.

MAKE FRANCE GREAT AGAIN !”, a notamment écrit le président américain sur Twitter, ajoutant que “le problème est qu’Emmanuel souffre d’un taux de popularité très faible en France, 26%, et d’un taux de chômage de presque 10%”.

Jean-Baptiste Vey, édité par Yves Clarisse

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below