November 13, 2018 / 9:27 AM / a month ago

Macron choisit Gilles Bloch pour présider l'Inserm

A l'inserm. Emmanuel Macron envisage, sur proposition du Premier ministre, Edouard Philippe, de nommer Gilles Bloch à la présidence de l’Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm), a annoncé mardi la présidence de la République. /Photo d'archives/REUTERS/Régis Duvignau

PARIS (Reuters) - Emmanuel Macron envisage, sur proposition du Premier ministre, Edouard Philippe, de nommer Gilles Bloch à la présidence de l’Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm), a annoncé mardi la présidence de la République.

Gilles Bloch a été élu en 2015 président de l’Université Paris-Saclay, une communauté d’universités et d’établissements, dont l’Inserm est l’un des membres fondateurs.

Les présidents de l’Assemblée nationale et du Sénat sont saisis pour que les commissions intéressées se prononcent sur ce projet de nomination, précise le communiqué de l’Elysée.

L’Inserm relevant de la double tutelle des ministères de la Santé et de la Recherche, sa présidence, occupée par l’époux de la ministre de la Santé, Agnès Buzyn, a fait l’objet cette année d’une polémique jusqu’à l’annonce par Yves Lévy qu’il renonçait à se porter candidat à sa succession.

Après la nomination d’Agnès Buzyn au ministère de la Santé, la tutelle avait été transférée à Matignon.

Yves Lévy a été nommé conseiller d’Etat en service extraordinaire en octobre.

Jean-Baptiste Vey, édité par Yves Clarisse

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below