November 11, 2018 / 10:27 AM / a month ago

Action des Femen au passage du convoi de Trump à Paris

PARIS (Reuters) - Trois militantes Femen ont fait irruption dimanche sur l’avenue des Champs-Elysées au moment où le cortège de Donald Trump remontait vers l’arc de Triomphe dans le cadre des cérémonies de commémoration de la fin de la Première Guerre mondiale, avant d’être rapidement maîtrisées par les forces de l’ordre.

Une militante féministe a surgi dimanche sur les Champs-Elysées au passage de la voiture de Donald Trump en route pour la cérémonie marquant le Centenaire de la Grande Guerre, avant d'être rapidement maîtrisée par les forces de l'ordre. /Photo prise le 11 novembre 2018/REUTERS/Carlos Barria

Deux militantes aux seins nus, arborant des slogans sur leur poitrine et leur dos - “fake peacemakers” “hypocrisy parad” - ont surgi au passage de la voiture blindée du président américain, a constaté Reuters sur place.

Selon la préfecture de police, trois militantes au total ont été interpellées.

En début de journée, l’une des femmes concernées avait pénétré dans un périmètre réservé aux photographes de presse munie d’un faux badge d’accès, ont rapporté à Reuters des journalistes sur place sous couvert d’anonymat.

Toujours selon ces derniers, la jeune femme a été sortie du périmètre par les forces de l’ordre mais elle est restée sur les Champs-Elysées, franchissant ensuite les barrières de sécurité au moment du passage du convoi du président américain.

Interrogé à ce sujet, l’Elysée n’a pas fait de commentaire dans l’immédiat.

Dans un communiqué, le mouvement Femen a confirmé la participation de trois de ses militantes à cette action visant à dénoncer “l’hypocrisie” de la célébration de paix en présence des dirigeants responsables des conflits actuellement en cours dans le monde.

“Trump, Poutine, Erdogan, Ben Salman et Macron ont fait du 11 novembre un spectacle qui ne divertira que les criminels qui y participent”, peut-on lire.

Plusieurs militantes Femen avaient manifesté samedi devant l’arc de Triomphe.

Les cérémonies rassemblant quelque 70 chefs d’Etat et de gouvernement se sont déroulées dimanche sous haute surveillance dans la capitale française où environ 10.000 membres des forces de l’ordre ont été mobilisés.

Steve Holland, Elizabeth Pineau et Marine Pennetier

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below