November 6, 2018 / 9:11 AM / 7 days ago

Rebond de la croissance dans les services

L'activité dans le secteur des services a réaccéléré en octobre en France, après avoir marqué le pas en septembre. /Photo d'archives/REUTERS/Jean-Paul Pelissier

PARIS (Reuters) - L’activité dans le secteur des services a réaccéléré en octobre en France, après avoir marqué le pas en septembre, selon la version définitive de l’indice IHS Markit publiée mardi.

L’indice PMI d’activité des services s’est établi à 55,3 le mois dernier, soit un niveau légèrement inférieur à celui de 55,6 de la première estimation publiée le 24 octobre mais en progression de 0,5 point par rapport à sa valeur de 54,8 en septembre, qui constituait un plus bas depuis le mois de mai.

Il se maintient ainsi pour le 28e mois consécutif au-dessus du seuil de 50 qui distingue croissance et contraction de l’activité et affiche “un rythme soutenu de croissance (...) que les entreprises interrogées expliquent fréquemment par la solidité actuelle de la demande”, souligne IHS Markit dans un communiqué.

L’indice composite, qui associe des éléments de l’indice des services et de celui du secteur manufacturier - dont la croissance de l’activité a ralenti en octobre à son rythme le plus faible depuis plus de deux ans - s’est quant à lui inscrit à 54,1, légèrement en deçà de la marque de 54,3 de l’estimation “flash”.

Il reste lui aussi largement au-dessus du seuil de 50, même s’il ne connaît qu’une progression infime par rapport à son niveau de 54,0 du mois de septembre et se maintient donc à des plus bas depuis fin 2016-début 2017.

Dans le secteur des services, le mois d’octobre a été marqué par un rebond de la progression des nouveaux contrats et une nouvelle hausse soutenue des effectifs. Le taux de création de postes s’est redressé pour le troisième mois consécutif et a enregistré sa plus forte progression mensuelle depuis février dernier.

“Malgré cette amélioration de la conjoncture par rapport à septembre, la confiance des entreprises quant à leurs perspectives d’activité à douze mois a reculé au cours du mois”, observe Eliot Kerr, économiste d’IHS Markit, cité dans un communiqué.

Les perspectives d’activité pour l’année à venir restent malgré tout bien orientées, l’indice correspondant restant supérieur à sa moyenne de long terme.

Parallèlement, le resserrement des marges s’est poursuivi le mois dernier pour les prestataires de services français, leurs coûts continuant de progresser plus rapidement que leurs tarifs, notamment sous l’effet de la hausse des prix des carburants.

Myriam Rivet, édité par Yves Clarisse

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below