November 5, 2018 / 11:28 AM / a month ago

Le corps d'un garde républicain découvert à Matignon

Le corps sans vie d'un garde républicain a été découvert lundi dans l'enceinte de l'Hôtel de Matignon, son arme à ses côtés, ont annoncé les services du Premier ministre, Edouard Philippe. /Photo d'archives/REUTERS

PARIS (Reuters) - Le corps sans vie d’un garde républicain a été découvert lundi dans l’enceinte de l’Hôtel de Matignon, son arme à ses côtés, ont annoncé les services du Premier ministre, Edouard Philippe.

“La thèse du suicide est privilégiée”, a-t-on dit à Reuters de source proche de l’enquête.

Ce gendarme de 45 ans, marié et père de famille, était affecté aux services de vidéosurveillance du commandement militaire de Matignon et l’Inspection générale de la gendarmerie nationale a été saisie, précisent les services du Premier ministre dans un communiqué.

“Informé en Nouvelle-Calédonie de cet événement tragique, le Premier ministre adresse à la famille du défunt ses plus sincères condoléances. Il a tenu à exprimer son soutien aux camarades du gendarme décédé ainsi qu’à l’ensemble du personnel de Matignon”, poursuit le communiqué.

Selon les premiers éléments de l’enquête, le gendarme s’est donné la mort avec son arme de service lundi matin “vers 9h30 - 10h00”, précise-t-on de source proche des investigations.

Jean-Baptiste Vey et Emmanuel Jarry, édité par Yves Clarisse

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below