October 25, 2018 / 6:21 PM / 2 months ago

Syrie: Objectifs mesurés pour Macron à Istanbul

PARIS (Reuters) - Emmanuel Macron portera des objectifs mesurés sur la consolidation du cessez-le-feu à Idlib, la situation humanitaire, celle des réfugiés et le processus politique lors d’un sommet sur la Syrie samedi à Istanbul avec les dirigeants russe, turc et allemand, a-t-on appris jeudi auprès de l’Elysée.

Emmanuel Macron portera des objectifs mesurés sur la consolidation du cessez-le-feu à Idlib, la situation humanitaire, celle des réfugiés et le processus politique lors d'un sommet sur la Syrie samedi à Istanbul avec les dirigeants russe, turc et allemand. /Photo prise le 18 octobre 2018/REUTERS/François Lenoir

Le contexte est difficile et les divergences sont importantes entre les principaux acteurs du conflit, qui a fait plus de 400.000 morts en sept ans, souligne la présidence.

Le régime syrien est parvenu, avec l’aide de ses alliés russe et iranien, à reprendre le contrôle d’une majorité de son territoire, à l’exception notamment de la province d’Idlib, située le long de la frontière turque.

Pour cette région, dernier bastion de l’opposition où vivent trois millions de civils et des milliers de combattants djihadistes, la France souhaite la prolongation du cessez-le-feu.

Sur le front humanitaire, Paris souligne que l’accès est extrêmement difficile, avec au moins six convois d’aide bloqués en Syrie, et souhaite une amélioration.

L’Elysée souhaite en outre que le président russe Vladimir Poutine fasse pression sur le régime syrien pour modifier une loi d’expropriation compliquant le retour des réfugiés en Syrie.

La France souhaite enfin que les quatre dirigeants expriment la nécessité que l’Onu acte la formation d’un comité constitutionnel, composé pour un tiers de représentants du régime, un tiers d’opposants et un tiers d’indépendants, et d’organiser une réunion de ce comité d’ici la fin de l’année.

Le régime syrien continuant de refuser toute ouverture sur ce comité, la France souhaite que l’accord des quatre dirigeants, soutenus par la communauté internationale, permette une “pression maximale pour que le régime de Damas accepte enfin de s’engager dans ce processus politique”, explique-t-on.

Dans ce contexte, Emmanuel Macron s’est entretenu au téléphone jeudi avec le président américain Donald Trump, et ce dernier a apporté son soutien à la position française en Syrie, peut-on lire dans un communiqué de l’Elysée.

“Les Etats-Unis et la France partagent les mêmes objectifs sécuritaires, humanitaires et politiques en Syrie. Le président américain a demandé au président de la République de porter cette position commune lors du Sommet d’Istanbul”, précise-t-on.

Jean-Baptiste Vey, édité par Julie Carriat

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below