October 25, 2018 / 2:45 PM / 2 months ago

La presse présidentielle dénonce l'éloignement des journalistes

L'Association de la presse présidentielle (APP) a dénoncé jeudi la décision de la présidence française de déménager la salle de presse de l'Elysée hors de l'enceinte principale du Palais, parlant d'atteinte à la liberté de la presse. /Photo d'archives/REUTERS/Christian Hartmann

PARIS (Reuters) - L’Association de la presse présidentielle (APP) a dénoncé jeudi la décision de la présidence française de déménager la salle de presse de l’Elysée hors de l’enceinte principale du Palais, parlant d’atteinte à la liberté de la presse.

“La présence au coeur de l’Elysée de journalistes est une expression de la liberté de la presse. Les en expulser porte atteinte à la liberté de la presse”, déclare l’association, qui compte quelque 200 membres travaillant pour les principaux médias français et internationaux suivant l’actualité de la présidence.

“A l’heure où celle-ci est attaquée de toutes parts, cette décision unilatérale est incompréhensible et inacceptable”, ajoute-t-elle dans un communiqué.

Quatre agences de presse - Reuters, AFP, AP et Bloomberg - disposent d’un accès permanent à l’actuelle salle de presse, qui donne sur la cour d’honneur de l’Elysée. Cette salle est ouverte aux autres journalistes lors du conseil des ministres, de réceptions de chefs d’Etat ou d’évènements politiques ou culturels.

“Nous ne comprenons pas en quoi la présence non intrusive de journalistes au coeur du palais dérange à ce point”, poursuit l’APP, regrettant de voir la présidence “piétiner une tradition de transparence jamais démentie sous la Ve République”.

Après des échanges tendus avec des journalistes et l’APP, qui soulignaient qu’un tel déménagement rendrait plus difficile l’exercice de leur métier et constituerait une atteinte à la transparence, l’Elysée a annoncé mercredi que la salle de presse serait déménagée d’ici fin 2018 hors du bâtiment principal où travaillent le président et nombre de ses conseillers.

Emmanuel Macron avait justifié ce déménagement par un “projet de réaménagement immobilier de l’Elysée” décidé après des remarques de la Cour des comptes, lors d’une rencontre avec les membres de l’APP en février.

La présidence de la République souligne dans son communiqué que la future salle sera plus spacieuse et mieux équipée.

D’importants travaux seront menés au sein de l’aile ouest du bâtiment principal de l’Elysée, qui ne compte “qu’une seule salle de réunion pour 822 agents”, pour la rendre plus propice au travail des équipes de la présidence, poursuit l’Elysée.

Jean-Baptiste Vey, édité par Yves Clarisse

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below