October 25, 2018 / 8:39 AM / 2 months ago

Etienne Blanc candidat des Républicains face à Collomb à Lyon

Etienne Blanc, premier vice-président de la région Auvergne-Rhône-Alpes et bras droit de Laurent Wauquiez, sera le candidat des Républicains à Lyon face à l'ancien ministre de l'Intérieur Gérard Collomb aux municipales de 2020. /Photo d'archives/REUTERS/Stéphane Mahé

LYON (Reuters) - Etienne Blanc, premier vice-président de la région Auvergne-Rhône-Alpes et bras droit de Laurent Wauquiez, sera le candidat des Républicains à Lyon face à l’ancien ministre de l’Intérieur Gérard Collomb aux municipales de 2020.

Le maire de Divonne-les-Bains (Ain) entend rassembler du centre à LR, comme le président des Républicains l’a fait dans sa région, vue comme un tremplin pour ses ambitions nationales.

“Je veux reconstituer cette grande majorité qui sous Michel Noir et Raymond Barre avait lancé les grands projets lyonnais”, a dit au Progrès de Lyon Etienne Blanc, peu connu à Lyon.

Etienne Blanc, 64 ans, a effectué l’essentiel de sa carrière professionnelle et politique dans le département de l’Ain comme avocat au barreau de Bourg-en-Bresse et comme maire, depuis 27 ans, de Divonne-les-Bains, petit ville thermale de 10.000 habitants près de Genève et comme député depuis 2002.

Il a réussi à rassembler autour de sa candidature une partie des élus LR. Stéphane Guilland, chef de file des élus LR de Lyon, le président de la fédération LR du Rhône, Alexandre Vincendet, ainsi qu’une cinquantaine d’élus de l’agglomération lyonnaise se sont engagés en faveur de sa candidature.

Gérard Collomb, 71 ans, a quitté le ministère de l’Intérieur il y a moins d’un mois pour se représenter dans la ville qu’il a dirigée de 2001 à 2017, obligeant Emmanuel Macron à remanier son gouvernement beaucoup plus tôt qu’il ne le souhaitait.

Le pari de cet ex-socialiste est loin d’être gagné.

Un sondage réalisé entre le 28 septembre et le 3 octobre, soit au moment de sa démission du gouvernement et de l’annonce de son retour à Lyon, indiquait que 57% des lyonnais souhaitent que “Gérard Collomb laisse la place à une autre personnalité”.

Ils sont 35% des sondés seulement à souhaiter qu’il se représente aux prochaines municipales.

Catherine Lagrange, édité par Yves Clarisse

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below