October 23, 2018 / 6:51 PM / 2 months ago

Espagne: Le Parlement rejette l'arrêt des ventes d'armes à Ryad

Le siège du Parlement espagnol, qui a rejeté mardi une motion réclamant l'arrêt des ventes d'armes à l'Arabie saoudite après l'assassinat du journaliste Jamal Khashoggi. /Photo d'archives/REUTERS/Sergio Perez

MADRID (Reuters) - Le Parlement espagnol a rejeté mardi une motion réclamant l’arrêt des ventes d’armes à l’Arabie saoudite après l’assassinat du journaliste Jamal Khashoggi.

Le gouvernement minoritaire dirigé par le socialiste Pedro Sanchez s’était dit samedi “consterné” par cette affaire, mais les socialistes ont joint leurs voix à celles des conservateurs du Parti populaire, le principal parti d’opposition, pour rejeter la motion.

Les exportations d’armes vers l’Arabie saoudite ont déjà fait polémique le mois dernier en Espagne quand le gouvernement a annoncé l’annulation d’un contrat portant sur la vente de 400 bombes à guidage laser en raison de leur utilisation possible dans la guerre au Yémen, avant de changer d’avis quelques jours plus tard.

Selon la presse espagnole, Ryad avait menacé d’annuler un contrat de 1,8 milliard d’euros pour l’achat de navires de guerre espagnols si les bombes ne lui étaient pas livrées.

L’Allemagne a annoncé dimanche la suspension de ses propres exportations d’armes vers l’Arabie saoudite tant que l’affaire Khashoggi n’aura pas été totalement élucidée et appelé lundi ses partenaires européens à faire de même.

Belen Carreno; Tangi Salaün pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below