October 16, 2018 / 5:09 PM / a month ago

Le plan "Polmar terre" activé dans le Var après l’arrivée d’hydrocarbure

Le préfet du Var a activé mardi le plan "Polmar terre" après l’arrivée de galettes d’hydrocarbure sur les plages des communes de Ramatuelle, Saint-Tropez et Saint-Maxime. /Photo prise le 16 octobre 2018/REUTERS/Eric Gaillard

NICE (Reuters) - Le préfet du Var a activé mardi le plan “Polmar terre” après l’arrivée de galettes d’hydrocarbure sur les plages des communes de Ramatuelle, Saint-Tropez et Saint-Maxime a-t-on appris auprès de la préfecture.

Ces galettes semblent provenir de la collision survenue entre un navire roulier et un porte-conteneur au large de la Corse, dimanche 7 octobre.

‘Les plages de l’Escalet et Pampelonne à Ramatuelle, celles des Salins et de la Moutte à Saint-Tropez et celle de La Nartelle/Saint Bath à Sainte-Maxime sont fermées au public”, a déclaré la préfecture dans un communiqué.

Selon une fiche explicative du gouvernement, le plan Polmar (pollution maritime) terre, déclenché par les préfets, permet “d’identifier la nature de la pollution, définir l’étendue de l’impact et de l’environnement touché et de mettre en œuvre des chantiers de dépollution”.

Les conditions météorologiques rendent compliquées les opérations de dépollution au large selon la préfecture maritime de la Méditerranée. Depuis la collision, plus de douze navires ont ramassé plus de 1.000 m3 d’un mélange de carburant et d’eau de mer.

“Malgré les conditions de mer, le BSAD Jason (bâtiment de soutien, d’assistance et de dépollution de la marine nationale-NDLR) continue à aspirer les galettes qui subsistent au large”, dit-elle mardi dans un communiqué. “Du fait de la mer formée, les autres navires ne peuvent pas mettre en œuvre leur chalut pour récupérer des boulettes avant leur arrivée à la côte.”

Selon elle, les quantités de résidus observés sur les plages du Var sont cependant conformes à “ce qui était anticipé”. Dimanche, la préfecture maritime estimait à environ “moins de 2% le volume toujours présent dans l’eau, soit moins du volume d’une camionnette utilitaire grand public”.

Matthias Galante, édité par Yves Clarisse

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below