October 16, 2018 / 2:18 PM / 2 months ago

Interpellations dans l'affaire du viol diffusé sur les réseaux sociaux

Quatre personnes ont été interpellées et placés en garde à vue mardi dans le cadre de l’enquête sur le viol d’une femme de 19 ans filmé et diffusé sur les réseaux sociaux à Toulouse. /Photo prise le 6 septembre 2018/REUTERS/Gonzalo Fuentes

TOULOUSE (Reuters) - Quatre personnes ont été interpellées et placés en garde à vue mardi dans le cadre de l’enquête sur le viol d’une femme de 19 ans filmé et diffusé sur les réseaux sociaux à Toulouse, a-t-on appris mardi auprès du parquet de Toulouse.

Selon des sources concordantes, les quatre hommes sont issus d’un quartier sensible de Toulouse.

Les faits ont eu lieu le 15 septembre, sur un parking d’une discothèque de Balma, dans l’agglomération toulousaine. Les auteurs avaient filmé le viol avec un téléphone portable puis diffusé les images sur les réseaux sociaux. Des internautes, choqués par la violence des images, avaient fait un signalement sur la plateforme Pharos.

Trois autres personnes, apparaissant sur la vidéo diffusée sur les réseaux sociaux, sont toujours activement recherchées par les gendarmes, chargés de l’enquête.

Le parquet de Toulouse avait ouvert une information judiciaire pour “viol en réunion” et “enregistrement et diffusion de vidéos d’actes sexuels non consentis”.

La victime avait porté plainte trois jours après les faits et entendue par les enquêteurs.

Julie Rimbert, édité par Yves Clarisse

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below