October 15, 2018 / 5:20 AM / 2 months ago

Pollution au large du Cap Corse en passe d'être résorbée

MARSEILLE (Reuters) - La pollution marine provoquée par la collision de deux navires au large du Cap Corse était en passe dimanche d’être résorbée, une semaine après l’accident, a annoncé la préfecture maritime de la Méditerranée dans un communiqué.

“Les avions antipollution ne détectent plus de plaques significatives de carburant épais en mer. On évalue aujourd’hui à moins de 2% le volume toujours présent dans l’eau, soit moins du volume d’une camionnette utilitaire”, a-t-elle précisé.

L’Ulysse, un navire roulier tunisien, est entré en collision le 7 octobre avec le porte-conteneurs chypriote CLS Virginia au mouillage en haute mer, à quelque 28 km au nord du Cap Corse.

Une douzaine de navires ont recueilli plus de 1.000 m3 d’un mélange de carburant et d’eau de mer. Selon les experts, sur les 600 m3 lâchés par la soute du porte-conteneurs chypriote, près de 30% se sont évaporés ou ont été absorbés par le milieu.

Le carburant restant s’est dispersé sous forme de petites boulettes sur une zone importante à plus de 30 km des côtes.

Malgré des prévisions météorologiques défavorables pour la journée de lundi, avec un renforcement du vent, les navires engagés dans la lutte contre la pollution vont désormais traîner des poches de feutre pour intercepter les boulettes que le vent pourrait ramener vers la côte.

Jean-François Rosnoblet, édité par Emmanuel Jarry

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below