October 14, 2018 / 3:34 PM / 2 months ago

Affaire Khashoggi: Paris, Londres et Berlin veulent une "enquête crédible"

LONDRES/PARIS (Reuters) - La France, le Royaume Uni et l’Allemagne ont demandé dimanche à l’Arabie saoudite et la Turquie une “enquête crédible” sur la disparition du journaliste saoudien Jamal Khashoggi, disparu à Istanbul le 2 octobre après une visite au consulat de son pays.

Un militant des droits de l'homme manifeste devant le consulat d'Arabie saoudite à Istanbul. La France, le Royaume Uni et l'Allemagne ont demandé dimanche à l'Arabie saoudite et la Turquie une "enquête crédible" sur la disparition du journaliste saoudien Jamal Khashoggi, disparu à Istanbul le 2 octobre après une visite au consulat de son pays. /Photo prise le 9 octobre 2018/REUTERS/Osman Orsal

Les ministres des Affaires étrangères de ces trois pays européens disent, dans une déclaration commune, partager les “graves préoccupations” de la Haute représentante de l’Union européenne, Federica Mogherini, et du secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, sur le sort de cet opposant saoudien.

Paris, Londres et Berlin “prennent cette affaire très au sérieux”, lit-on dans leur communiqué.

“Toute la lumière doit être faite sur la disparition” du journaliste, ajoutent-ils. “Une enquête crédible est nécessaire pour établir la vérité au sujet de ce qui s’est passé et, le cas échéant, pour identifier les responsables de la disparition de Jamal Khashoggi et leur demander des comptes.”

“Nous encourageons les efforts conjoints turco-saoudiens en cette direction et attendons du gouvernement saoudien qu’il fournisse des preuves complètes et détaillées”, insistent les trois ministres des Affaires étrangères. Ils précisent qu’ils ont transmis directement ce message aux autorités saoudiennes.

Selon le quotidien turc Sabah, des enregistrements effectués grâce la montre connectée du journaliste laissent supposer qu’il a été torturé et tué.

Sa fiancée assure qu’il n’est pas ressorti du consulat saoudien. Selon des sources proches des services de sécurité turcs, il y a été tué par une équipe d’une quinzaine de Saoudiens repartis le jour même dans leur pays.

Ryad dément formellement et a accepté de participer à l’enquête. Une délégation saoudienne est arrivée vendredi en Turquie.

Jamal Khashoggi s’était exilé aux Etats-Unis il y a un an, craignant que ses opinions ne lui valent des représailles.

Au cours de l’année écoulée, il a dénoncé dans des articles publiés par le Washington Post l’attitude de Ryad à l’égard du Qatar, la guerre au Yémen et la répression politique ou la censure dans son pays.

Signe de sa volonté de trouver une solution diplomatique à cet incident, le roi Salman d’Arabie saoudite a téléphoné au président turc Recep Tayyip Erdogan, a rapporté dimanche soir l’agence de presse saoudienne, afin de le remercier d’avoir salué la proposition saoudienne visant à former un groupe de travail sur la disparition de Khashoggi.

Marc Joanny et Emmanuel Jarry, avec Elizabeth Piper à Londres, Arthur Connan pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below