October 8, 2018 / 8:02 PM / 2 months ago

Airbus désigne Guillaume Faury pour succéder à Tom Enders

PARIS (Reuters) - Airbus a annoncé lundi la nomination de Guillaume Faury au poste de président exécutif du groupe, mettant fin à des mois d’incertitudes sur la succession de son dirigeant allemand Tom Enders.

Airbus a annoncé lundi la nomination de Guillaume Faury au poste de président exécutif du groupe, mettant fin à des mois d'incertitudes sur la succession de son dirigeant allemand Tom Enders. /Photo prise le 10 juillet 2018/REUTERS/Régis Duvignau

Guillaume Faury, 50 ans, prendra ses fonctions à compter de la prochaine assemblée générale du groupe prévue le 10 avril 2019, tandis que Denis Ranque restera président du conseil d’administration jusqu’au terme de son mandat, en avril 2020.

Reuters avait rapporté dès le 28 septembre qu’Airbus se préparait à nommer Guillaume Faury à sa tête.

Guillaume Faury a quitté Airbus Helicopters en février dernier pour diriger le pôle d’avions commerciaux du groupe d’aérospatiale et de défense, après le départ de Fabrice Brégier qui a depuis rejoint la filiale française du groupe technologique américain Palantir.

Le futur patron français d’Airbus ne sera pas remplacé à la tête des avions commerciaux, ont déclaré à Reuters des sources proches du dossier.

Après une longue série de départs, Airbus doit maintenant régler des retards de production et répondre à une enquête pour corruption.

En plus des retards liés aux moteurs des monocouloirs A320neo, le groupe fait face à des problèmes de qualité liés au rodage d’une nouvelle ligne de production en Allemagne et susceptibles d’accroître les coûts et d’entraîner de nouveaux retards.

Le nouveau dirigeant devra aussi restaurer la confiance en interne, après une enquête sur le recours à des intermédiaires dans des ventes d’avions de ligne.

L’action Airbus a clôturé à 104,00 euros à la Bourse de Paris lundi, signant une progression de 25% depuis le début de l’année, après une hausse de plus de 30% en 2017.

Airbus a précisé que son conseil allait débuter le processus de sélection de son futur président du conseil “en veillant, comme stipulé dans son règlement interne, à maintenir une diversité des nationalités”.

Tim Hepher, Pascale Denis pour le service français, édité par

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below