October 8, 2018 / 1:51 PM / 9 days ago

France: La fuite de fuel au large de la Corse "maîtrisée"-De Rugy

PARIS (Reuters) - La fuite d’hydrocarbure causée par la collision de deux navires marchands qui s’est produite dimanche au large de la Corse est “maîtrisée”, a déclaré lundi le ministre de la Transition écologique et solidaire, François de Rugy.

La fuite d'hydrocarbure causée par la collision de deux navires marchands qui s'est produite dimanche au large de la Corse est "maîtrisée", a déclaré lundi le ministre de la Transition écologique et solidaire, François de Rugy (photo). /Photo prise le 12 septembre 2018/REUTERS/Gonzalo Fuentes

“Il y a eu en effet une fuite d’hydrocarbure qui est maîtrisée, parce que c’est un seul réservoir qui a été éventré. Nous avons déjà déployé sur place des moyens de pompage, (...) pour éviter toute pollution”, a dit sur BFMTV François de Rugy.

Le ministre s’est rendu sur place lundi après-midi “pour constater les moyens déployés par l’Etat français mais aussi (...) l’Etat italien”.

L’Ulysse, un navire roulier tunisien, est entré en collision vers 07h30 (05h30 GMT) avec le porte-conteneurs chypriote CLS Virginia alors au mouillage à quelque 28 km au nord-ouest du Cap Corse.

Selon la préfecture maritime de la Méditerranée, la collision a causé une brèche dans les soutes du porte-conteneurs. Du carburant de propulsion s’est répandu en mer, causant un ruban de pollution discontinu de plus de 20 kilomètres de long et de plusieurs centaines de mètres de large.

Pour François de Rugy, “à ce stade, on en peut pas dire ce qu’il s’est passé”.

“Mais il est évident qu’il n’y a pas eu la veille à la barre du navire roulier car sinon (...) la collision aurait pu être évitée simplement par une navigation à vue”, a-t-il dit à la presse à son arrivée à Bastia. “A fortiori avec tous les appareils électroniques dont bénéficient ces deux navires.”

Le préfet maritime a activé l’accord permanent Ramogepol, un plan d’intervention pour la lutte contre les pollutions marines accidentelles en Méditerranée mis en place en 1993 par la France, l’Italie et Monaco.

Les autorités italiennes ont dépêché trois navires qui doivent renforcer les moyens français déjà présents sur place avec également trois bâtiments, dont le remorqueur d’assistance Abeille Flandre et le navire de dépollution Jason.

Caroline Pailliez, édité par Jean-Stéphane Brosse

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below