October 5, 2018 / 4:58 AM / 2 months ago

Le bilan du séisme aux Célèbes dépasse les 1.500 morts

PALU, Indonésie (Reuters) - Le bilan du séisme et du tsunami qui ont frappé vendredi dernier l’île des Célèbes, en Indonésie, s’établit désormais à 1.558 morts, selon le nouveau bilan communiqué vendredi par l’agence nationale de gestion des catastrophes.

Le bilan du séisme et du tsunami qui ont frappé vendredi dernier l'île des Célèbes, en Indonésie, s'établit désormais à 1.558 morts, selon le nouveau bilan communiqué vendredi par l'agence nationale de gestion des catastrophes. /Photo prise le 2 octobre 2018/REUTERS/Beawiharta

La ville côtière de Palu ainsi que la région de Donggala, plus au nord, ont été dévastées par un séisme de magnitude 7,5 suivi d’un tsunami avec des vagues atteignant jusqu’à six mètres de hauteur.

Les autorités s’attendent à ce que le bilan s’alourdisse encore, à mesure que progressent les équipes de secours.

Une semaine après la catastrophe, plusieurs zones demeurent encore inaccessibles, les routes ayant été détruites ou bloquées par des glissements de terrain.

Ainsi les victimes dans ces zones reculées commencent-elles à peine à être répertoriées.

Le nombre de personnes ayant disparu dans le village de Petobo, véritable bourbier, et d’autres zones limitrophes au sud de Palu, n’a pas été établi.

Environ 1.700 maisons ont été balayées par le tsunami et des centaines de personnes tuées dans un seul quartier, a dit l’agence nationale de gestion des catastrophes.

“J’ai vu nos maisons être aspirées par le sol, qui était comme un mixeur”, raconte Hasnah, habitante de Petobo rescapée de la catastrophe.

La femme de 44 ans explique avoir suffisamment de vivres pour le moment, mais se plaint que les opérations de recherche et de secours ont seulement débuté jeudi dans cette zone.

“Je suis tellement déçue. Ils ont dit qu’ils viendraient avec des engins lourds mais ce n’est pas le cas. Ils ont menti”, dit-elle, précisant avoir perdu plus de la moitié de sa famille, dont deux enfants et sa soeur, dans la catastrophe.

Selon Hasnah, de nombreux habitants du village, lassés d’attendre les secours, sont partis eux-mêmes à la recherche de rescapés.

A Palu, de premiers signes d’amélioration étaient perceptibles. L’électricité a été rétablie, et quelques commerces et banques ont rouvert.

Fathin Ungku et Kanupriya Kapoor; Jean Terzian pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below