October 3, 2018 / 9:16 PM / 2 months ago

Un successeur enfin proposé pour le procureur de Paris

La Garde des Sceaux, Nicole Belloubet, a proposé le nom de l’actuel directeur des affaires criminelles et des grâces, Rémy Heitz, pour le poste de procureur de la République à Paris en remplacement de François Molins (photo), a annoncé mercredi le porte-parole de la chancellerie, Yousse Badr, sur Tweeter. /Photo prise le 3 octobre 2018/REUTERS/Philippe Wojazer

PARIS (Reuters) - La Garde des Sceaux, Nicole Belloubet, a proposé le nom de l’actuel directeur des affaires criminelles et des grâces, Rémy Heitz, pour le poste de procureur de la République à Paris en remplacement de François Molins, a annoncé mercredi le porte-parole de la chancellerie, Yousse Badr, sur Tweeter.

Le Conseil supérieur de la magistrature (CSM) va devoir maintenant rendre un avis consultatif.

La nomination d’un nouveau procureur de la République de Paris, poste hautement sensible, a donné lieu ces dernières semaines à une polémique sur fond de soupçons d’intervention du chef de l’Etat.

Edouard Philippe a revendiqué mardi un droit de regard de l’exécutif sur la nomination des procureurs de la République, une question qui ressurgit à l’occasion du remplacement de François Molins.

Un nouvel appel à candidature avait été lancé le 24 septembre pour ce poste auquel est attaché jusqu’ici une section antiterroriste aux prérogatives nationales.

Pour justifier ce nouvel appel à candidatures, Nicole Belloubet avait notamment invoqué la création prochaine d’un procureur national antiterroriste.

Emmanuel Jarry

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below